Des maisons à un euro pour repeupler l'Italie

Acheter une maison en Italie pour un euro seulement. Cette nouvelle semble trop belle pour être vraie. Pourtant, c'est ce que propose le projet One Euro House. Alors pour vous offrir la maison de vos rêves, pourquoi ne pas opter pour la botte ?

PAR MARGAU GONZALEZ. CRÉDIT PHOTO : PEXELS/TROY SQUILLACI |

Tout plaquer pour refaire sa vie dans un autre pays. Le rêve de beaucoup de personnes. Et si on vous disait que cette chimère peut devenir réalité ? En effet, grâce au projet One Euro House, plusieurs municipalités italiennes proposent des maisons à un euro symbolique. Le but ? Attirer de nouveaux habitants suite à l’exode qu’ont connu ces villages.

 

25 villages participent à l’opération

Depuis 2018, l’Italie s’est lancé le défi de repeupler ses villages décimés. Cela a commencé par la Sardaigne puis Calabre. Aujourd’hui, les régions de Sicile et de Basilicate, rejoignent le mouvement. Pour la première, direction la commune de Troina, au nord-est du pays. Fabio Venezia, le maire de la ville, a déclaré : "Je veux sauver notre vieille ville de la disparition et retrouver sa grandeur perdue, lorsqu'elle était la capitale normande de la Sicile". Pour cela, il a rejoint le projet One Euro House. Il va même plus loin en proposant une enveloppe de 15 000 € pour les travaux et une subvention de 10 000 € pour les travaux économes en énergie. La municipalité a aussi fait en sorte que les nouveaux habitants bénéficient de la gratuité des frais scolaires pour la maternelle, de celle des bus scolaires, mais aussi de l’exonération des taxes foncières ou locales pendant trois ans.

Maintenant, direction Laurenzana, petite commune de la région de Basilicate. Elle aussi, a décidé de mettre en vente de vieilles maisons pour augmenter son nombre d’habitants. Et pour cause, le village abriterait plus de 90 000 logements vides selon El Tiempo, quotidien national colombien. Si ce projet semble alléchant, il y a tout de même quelques conditions à respecter.

 

Des maisons abandonnées et délabrées

Vous vous en doutez, une maison ne peut pas être acquise à un euro comme cela. Les propriétés proposées par le site casea1euro.it vont des petites maisons aux grandes villas mais sont très souvent en mauvais état. Aussi, toutes ne bénéficient pas encore d’un accès à l’eau courante ni à l’électricité. Il est donc indispensable de passer par la case travaux. Si certaines municipalités aident les nouveaux habitants, ce n’est pas le cas de toutes. Ensuite, les travaux doivent débuter deux ou trois mois après l’obtention du permis de construire et être finis dans les trois ans. En guise de garantie, les acheteurs payent une caution de 5 000 € qui leur sera restituée s’ils ont respecté les conditions. Certaines villes imposent aussi de déménager dans la région et d’y travailler ou d’y créer une entreprise. D’autres acceptent que cette maison soit un pied-à-terre. Enfin, il se peut que certaines maisons soient mises aux enchères. Elles ne sont alors plus vendues à un euro, mais aux alentours de 5 000 €.

Toutes ces conditions diffèrent selon la municipalité alors si vous voulez plus d’informations, consultez le site internet ou envoyez un mail à casea1euro@comune.troina.en.it.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.