Ice Watch se met au vert

Avec la nouvelle Solar Power, sa première montre rechargeable à l’énergie solaire et à la lumière artificielle, Ice Watch écrit une nouvelle page de sa success story.  

Par Magali Eylenbosch. Photos : D.R. |

C’est dans son fief, à Bastogne, que Jean-Pierre Lutgen a présenté à la presse sa nouvelle ligne de montres. Un produit qui séduit d’emblée par son idendité forte, son prix accessible (99 €), son design confortable et sa capacité à être décliné. Dans un premier temps, c’est le modèle mixte de 40 mm qui est proposé dans un éventail de couleurs. Bientôt les petits poignets trouveront aussi leur bonheur avec les versions de 32 et 36 mm. 

Ce n’est pas la première ligne de montres rechargeables à l’énergie solaire, mais chez Ice Watch on fait encore un pas en avant grâce à une technologie novatrice. Le positionnement des capteurs n’est plus dépendant du cadran, ce qui limitait sa couleur à du noir ou du bleu foncé, il est intégré à son design. Sous la lumière directe du soleil, le temps de charge pour fonctionner une journée est de 9 à 35 minutes. Il monte à 330 minutes sous un éclairage intérieur. La montre affiche 3,5 mois d’autonomie lorsqu’elle est chargée à 100 %.

Soyons clairs ! Deux univers, et c’est paradoxal, attirent l’attention des jeunes (et parfois moins jeunes) dans l’univers de l’horlogerie. D’une part, il y a les montres connectées. Mais dans ce domaine, il est difficile de concurrencer Apple dont les ventes d’Apple Watch dépassent de loin celles de l’ensemble des montres suisses. D’autre part, la demande en produits éco-responsables explose. Peu de marques de montres ont jusqu’à présent exploré ce territoire. On peut déjà prédire que le succès sera au rendez-vous. 

Soulignons aussi le packaging éco en fibres de plastique recyclé.

Découvrez en images quelques-uns des coloris disponibles :

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :