La reine Élisabeth II lance sa marque de bière

Si la bière ne porte pas le nom de la reine ni son image, cette dernière a tout de même accepté ce projet. La boisson est en réalité fabriquée à partir de plantes cultivées sur son domaine de Sandringham, à Norfolk.

PAR MARGAU GONZALEZ. CRÉDIT PHOTO : TWITTER/SANDRINHAM |

Vous êtes un fan inconditionnel de la famille royale et collectionnez tous les objets à son effigie ? Cette nouvelle va vous ravir. La reine Élisabeth II a donné son feu vert pour qu’une bière soit fabriquée avec l’orge du domaine de Sandringham, où la monarque a l’habitude d’y passer ses vacances de fin d’année. Il s’agit donc d’un produit officiel et il est déjà en vente.

 

Des bières vendues exclusivement dans une boutique de souvenirs

À 95 ans, la reine se lance dans un business juteux : la bière. La boutique de cadeaux de son domaine de Sandringham est la seule à commercialiser ces boissons au prix de 3,99 £, soit 4,60 €. Et oui, car il y a deux variétés. Toutes deux contenues dans des bouteilles de 50 cl, la première est une amère anglaise traditionnelle, filtrée à froid et nommée Sandringham Best Bitter. La seconde, Sandringham Golden IPA, est une ambrée, un peu plus forte.

Les bières sont produites localement, par la brasserie Barsham à Norfolk. Et en circuit court puisque l’orge biologique Laureate Spring utilisée pour la fabrication, est récoltée autour d’une des propriétés de la monarque. Quant à l’eau, elle est tirée d'un trou de forage à proximité. 

Sur les étiquettes, on ne retrouve pas le visage de la reine mais le dessin d’animaux : un lièvre et un faisan. Ce choix a été fait car le domaine de Sandringham est un refuge pour ces derniers ainsi que pour de nombreuses autres espèces.

 

Du gin royal

La reine Elisabeth II n’en est pas à son coup d’essai. En effet, la boutique de Sandringham commercialise déjà du gin royal. L’année dernière, la nouvelle a fait l’effet d’une bombe. À tel point que, vendues alors sur Internet, les bouteilles ont été en rupture de stock en huit heures. Comme les bières, le gin est fabriqué à partir de matières premières de domaine de la famille. Ce dernier est réalisé avec des herbes de Buckingham Palace, résidence principale de la famille. Vendu au prix de 40 livres, les recettes du gin ont permis de renflouer les caisses de la Royal Collection Trust, une fondation s’occupant de la collection d’art royale. En 2020, et comme pour tout le monde, les temps ont été durs pour le palais qui a dû redoubler d’ingéniosité pour limiter les pertes liées à la fermeture de ses boutiques de souvenirs.

 

La vidéo du jour :

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.