Trois bonnes raisons de se rendre sur la côte belge en hiver

On ne pense pas forcément à se balader le long du littoral en plein hiver. Pourtant, les côtes de notre pays sont agréables à découvrir en plein mois de janvier. On vous explique pourquoi. 

Par Audrey Morard. Credit photo : Instagram/alec_sanders_photo |

Il n'y a pas qu'en été que le littoral belge mérite d'être visité. La saison hivernale est l'occasion de les découvrir sous un autre angle. Voici trois bonnes raisons pour lesquelles vous devez vous rendre sur la côte belge le temps d'une journée ou d'un week-end en janvier ou en février. 

On se refait une santé

Se rendre à la côte, c'est l'occasion de faire le plein de vitamines. On respire l'air marin, cela ne peut faire que du bien à notre système immunitaire et notre organisme. L'air du bord de mer est enrichi en oxygène grâce à une pression atmosphérique maximale. Cet effet vient se mêler aux microalgues, véritables poumons de la planète, produisant 70 % de l’oxygène que nous respirons. Nos poumons sont ravivés et vivifiés. L'air marin est plus pauvre en particules polluantes et particules en suspension, ce qui nous permet de mieux respirer. Au XIXème déjà, de nombreux médecins conseillaient à leurs patients atteints d'asthme ou de tuberculose de se rendre en bord de mer pour se soigner. Si vous vous sentez un peu plus faibles ou pour soulager vos voies respiratoires, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

 

 

On découvre le littoral autrement

En période estivale, on se rend sur la côte pour profiter de la mer, bronzer, se prélasser sur le sable les yeux rivés sur notre dernière lecture du moment. Ces activités sont évidemment sympathiques, mais on oublie de prendre le temps d'arpenter le long du littoral. Pendant l'hiver, le littoral a quelque chose en plus, surtout lorsque le ciel se couvre et se pare de nuages. La côte se décline alors en 50 nuances de gris. Il y a une atmosphère poétique et mélancolique à le fois qui se dégage. On a envie de flâner et prendre le temps d'observer les vagues claquer contre les roches. Le littoral redevient authentique, naturel, loin de l'agitation estivale. On prend le temps de se ressourcer. On se reconnecte aux éléments naturels, en toute simplicité. 

 

 

On évite les effets de foule 

Pendant l'été, les personnes sont nombreuses à vouloir profiter de la côte. En hiver, c'est un peu moins le cas. Le temps est plus frais, on ressent davantage les effets du vent. Les frileux ont plutôt tendance à fuire Knokke, Ostende ou La Panne. Pour les plus courageux, vous aurez tort de vous priver de cette sortie. Il y a moins de monde dans les rues et sur le front de mer. Vous vous sentez moins oppressés. Sur la plage, on a davantage d'espace pour marcher, courir, organiser des courses en famille, faire des châteaux de sable ou jouer avec notre chien. On se sent plus libres dans nos mouvements. Bref, on profite.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.