La florithérapie pour combattre l’angoisse

Les fleurs habillent nos jardins, nos assiettes et nos pharmacies. Les adeptes de la médecine naturelle voient dans les élixirs floraux un moyen d'agir sur notre santé et nos émotions.

Par Elisa Dell'Aiera. Photo by Marina Pershina on pixabay |

La florithérapie est une médecine douce, au même titre que l’homéopathie, qui use des propriétés des fleurs pour soigner nos émotions. Dans les années 80, le Docteur Edward Bach a fait de nombreuses recherches pour comprendre la manière dont les fleurs pouvaient avoir un impact sur notre santé. Il introduit alors la florithérapie, en postulant que les vibrations des fleurs avaient la capacité de changer nos émotions négatives en émotions positives. Dr Bach a donc répertorié sept grandes catégories d’émotions éprouvantes : la peur, l’incertitude, le manque d’intérêt, la solitude, l’abattement et le désespoir, l’hypersensibilité aux influences et la préoccupation excessive du bien-être des autres. Pour chacune d’entre elles, il a créé des élixirs floraux à base de plantes sauvages, ou « fleurs de Bach », afin de contrebalancer ces sentiments. L’églantine par exemple, apporterait une dose de dynamisme et d'enthousiasme !

Allant d’une simple nervosité jusqu’aux crises de panique aigües, nous faisons quotidiennement face à la peur. Dans les bouchons, au boulot, au supermarché, avec les enfants,… nous sommes sans cesse confrontés au stress. Alors comment combattre cette émotion grâce aux fleurs ? On fait le point. 

 

Les élixirs floraux

La préparation est simple : ce sont des infusions de fleurs dans de l’eau, ajoutées à de l’alcool (comme le cognac) pour l’effet conservateur. Il en existe 38 au total, mais voici une sélection de 5 élixirs réputés pour leurs bienfaits contre l’angoisse :

 

•    N°2 Aspen, à base de tremble : agit contre la peur liée à un pressentiment, une angoisse non définie ou une peur de ne pas maîtriser une situation. Le tremble aide à rationaliser des situations qui semblent menaçantes. La peur diminue et la cause peut être nommée. Cela détend et procure la sérénité et permet également de mieux maîtriser certaines situations.

 

•    N°6 Cherry Plum, à base de prunier-cerise : la personne concernée n’arrive pas à satisfaire les attentes qu’elle a envers elle-même. Les émotions bouillonnent à l’intérieur et vous avez l’impression que tout va bientôt exploser. Le prunier-cerise aide à accepter ses pensées et garder le contrôle de soi. La paix interne, l’apaisement et le calme s’installent.

 

•    N°20 Mimulus, à base de mimule : concerne la peur d’événements concrets tout comme la peur d’être seul(e), du noir, des araignées, des grandes foules ou des situations inconnues. Le mimule vainc l’incertitude. La personne trouve du nouveau courage et se sent plus forte et audacieuse.

 

•    N°25: Red Chestnut, à base de marronnier rouge : lorsque l'on s'inquiète pour les autres. Les liens affectifs sont très intenses, voire même excessifs. Constamment préoccupée par la santé et le bien-être de ses proches, la personne est effrayé qu’il puisse arriver quelque chose aux personnes qu’elle aime. Le marronnier rouge détache, il aide à ne plus faire passer les problèmes des autres avant les siens et fait prendre de la distance.

 

•    N°26: Rock Rose, à base d’hélianthème : une terrible nouvelle inattendue ou une situation d’urgence met la personne dans un état d’angoisse. Elle est paralysée et n’est pas en mesure de s’en remettre seule. L’hélianthème aide à donner un sentiment d’apaisement. Les personnes concernées reprennent leur souffle et peuvent mettre les choses en perspective. Elles retrouvent le calme et la sérénité.

Est-ce que ça marche ?

Cela ne remplace évidemment pas un traitement ou un avis médical. Mais les fleurs de Bach peuvent apporter une aide supplémentaire précieuse. Comme toutes les médecines nouvelles et naturelles il est important de partir l’esprit ouvert. Il est bon de rappeler qu’avec la médecine traditionnelle et tout autre type de médecine, l’effet placebo joue un rôle cruciale dans l’efficacité d’un traitement. Si vous êtes persuadé que ça ne fonctionnera pas, ce sera le cas.