Le contact humain est-il la clé du bonheur et de la santé ?

La crise sanitaire nous a appris à nous recentrer sur ce qui était vraiment essentiel. Elle a aussi isolé en raison de la distanciation sociale. Appels vidéo, messages, envoi de photos, la communication avec autrui est (presque) devenue virtuelle. Une connexion Wi-Fi peut-elle suffir à remplacer les réels liens sociaux ? Le contact humain est-il la clé de notre bien-être ? Une étude menée par NIVEA nous donne des éléments de réponse.

Par Wini SASA. Crédit Photo : Nivea |

À quand remonte la dernière étreinte avec votre ami de longue date, la dernière fois que vous avez tenu la main de votre grand-mère pour la réconforter ou cette bise faite à un collègue de bureau pour le saluer ? Pour certains, difficile de répondre précisément. L'embrassade avec le coude semble être devenue la norme depuis que nous avons intégré l’importance des distanciations sociales. On s'échange parfois un simple regard, un sourire caché sous le masque. Nos comportements ont dû s'adapter.

Pourtant, les contacts humains sont un langage universel quand les mots manquent. Le contact humain a le pouvoir de nous reconnecter d'une plus belle façon que le font nos écrans. Il nous reconnecte à nos sentiments, il nous rappelle que nous sommes des êtres d'émotions. Pouvoir se prendre dans les bras, se câliner, s'embrasser a un impact sur notre quotidien. Cela améliore l’humeur, apaise, réduit le stress, relâche la pression... Le toucher, c'est la conscience, c'est vivre dans le présent. Mais le contact physique et humain a été sacrifié pendant cette crise...

Une personne sur deux déclare ne s'être jamais sentie aussi seule

Constatant l'importance de ce besoin essentiel, la marque de soins de la peau NIVEA a publié deux rapports à l'échelle mondiale sur l'impact du contact humain avant et pendant la pandémie de COVID-19. Les résultats qui en ressortent mettent en évidence le niveau de solitude et de privation de contact humain largement aggravé par la pandémie. Une personne sur deux déclare ne s'être jamais sentie aussi seule et isolée depuis le confinement. Ce sentiment s'est accentué chez les personnes interrogées depuis la crise. Sa cause n'est pas inconnue : le manque de contact avec l'entourage, qu'il soit physique ou émotionnel, isole.

Dans un souci de prendre soin des personnes, comme elle le fait depuis 100 ans à travers ses produits cosmétiques, la marque NIVEA lance une nouvelle campagne. "Les contacts humains sont essentiels pour vivre ensemble" est le projet dans lequel la marque s'est engagée. L'objectif est simple : mettre en avant les bienfaits du contact humain pour la santé. Au total, ce sont 150 000 personnes qui seront prises en charge par NIVEA, parmi lesquelles 3 populations : les nouveau-nés prématurés, les mal voyants et les personnes âgées isolées.

 

Le contact humain, la clé d'une vie heureuse

Neuf personnes sur dix interrogées avant et pendant la crise de Covid-19 déclarent que le contact humain est la clé d'une vie heureuse et épanouie. Pourtant, ce besoin universel reste insatisfait chez certains qui n'ont pas de contact humain quotidiennement. D'autres souhaiteraient simplement être plus souvent enlacés. Malgré les preuves scientifiques sur les bienfaits physiques et psychologiques du contact humain, il est toujours au second plan dans nos sociétés. Pour sept personnes sur dix, ce n'est même pas une priorité. Mais parmi elles, 86% seraient prêtes à intégrer ce geste de peau à peau à leur quotidien si elles en connaissaient mieux les bénéfices.

 

Une autre vie après la covid-19 ?

L'isolement a éveillé les consciences et le monde s'est rendu compte de l'importance du contact humain pour la santé. Plus d'un tiers des personnes à travers le globe espèrent que leurs contacts avec leur cercle intime (famille et amis proches) s'intensifieront après la crise. Toutefois, ces contacts seront plus sélectifs et axés sur la qualité plutôt que la quantité. A contrario, les contacts avec les collègues et les connaissances disparaissent peu à peu en raison de la pandémie.

La campagne de Nivea sous le hashtag #LeContactHumainEstUneForce, vise à soutenir des projets qui favorisent le contact humain pour améliorer le quotidien de milliers de personnes. Et de sensibiliser comme l'explique Ralph Zimmerer, Vice-président Stratégie et Identité de la marque : « Il est essentiel de sensibiliser à la nécessité et aux bienfaits du contact humain pour la santé. Nous assumerons ce rôle et continuerons à être les gardiens du contact humain et du vivre ensemble. Bien que nous soyons obligés de rester socialement éloignés les uns des autres pendant la pandémie, nous devons maintenir et approfondir nos relations de proximité comme bouclier contre la solitude. Au sein de notre famille proche, le contact est donc plus important que jamais. » 

Avec ce genre d'initiative et de prise de conscience, on peut espérer que notre comportement physique change à cause ou grâce à la Covid-19. Si nous n'avons pas cette coutume de proximité dans notre société, la psychothérapeute belge, Patricia Meynjens, a mis en place des mécanismes pertinents pour s'adapter à cette situation difficile et inconnue. Inquiète de cette montée en puissance de la solitude, elle voit tout de même un point positif dans cette crise sanitaire. Ses recherches rejoignent celles menées par NIVEA. Sur base de ses expériences cliniques et de l'étude réalisée par NIVEA, elle encourage à réapprendre le contact humain, une fois la pandémie passée. Il faudra certainement un temps d'adaptation et des relations de qualité avant que les capacités tactiles retrouvent leurs places dans le "vivre-ensemble".

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.