Louer une villa de rêve cet été: attention aux arnaques sur le net !

Avec cet été tout chamboulé, nombre d'entre nous se sont rabattus sur la location d'une villa où passer un séjour cool en famille ou entre amis. Mais les arnaques se multiplient. Nos astuces pour ne pas se faire avoir.

Ingrid Van Langhendonck, Photos Unsplash |

Arnaque facile

 

Louer une villa de vacances, c'est souvent le bon plan pour un séjour tranquille. Et pour cela, le bouche à oreille ne suffit pas, internet est l'outil de recherche privilégié et la crise du Covid aura fait exploser la demande. Que ce soit via des groupes sur facebook ou sur des sites spécialisés, les maisons à louer ont la cote. Seulement voilà, si on sait que louer via Facebook nous oblige à redoubler de prudence, la rumeur enfle que certains sites qui ont pourtant pignon sur rue, du type abritel.fr, enregistrent un nombre croissant de plaintes de vacanciers qui ont déniché une maison sur le site, puis versé un acompte pour une location qui, au final, n'existe pas. Bien que l'on puisse attendre de ce genre de site (qui s'octroie une belle commission au passage) qu'ils valident et garantissent les locations proposées sur leur site, il n'en est rien et les plaintes collectives, rassemblant parfois près de 180 victimes se multiplient cet été.

Comment ca marche?

C'est assez simple, vous surfez sur un site qui semble sécurisé et vous trouvez la maison de vos rêves, souvent à un prix nettement en dessous de vos attentes et vous sautez sur l'occasion. Un échange de mail s'ensuit avec le propriétaire et vous versez au plus vite un acompte via votre banque pour la réservation de la villa de vos vacances. Mais ensuite, vous ne recevez aucun email de confirmation, et le propriétaire ne répond plus... En y regardant de plus près, vous avez cliqué sur un lien et, sans le savoir, vous avez en fait quitté la plateforme de location et effectué une transaction dans le vide. Votre réservation est donc impossible à retrouver sur la plateforme, qui ne s'estime donc en rien responsable ou redevable envers vous, mais votre argent s'est bel et bien envolé. Une arnaque bien ficelée qu'Abritel tarde à résoudre, si l'on en croit les arnaqués et leurs multiples plaintes. 

 

Comment l'éviter ?

Si vous ne louez pas à une personne de votre entourage, il est essentiel de prendre certaines garanties.

1) Vérifiez toujours le nom du site sur lequel vous vous trouvez, parfois un clic et vous êtes redirigé sans vraiment vous en rendre compte. Sur Facebook, redoublez de prudence, les fausses annonces pulullent. privilégiez les propriétaires belges, ou ceux avec qui vous avez des amis en commun sur les réseaux

2) Exigez du propriétaire des photos supplémentaires, un scan de l'acte de la maison et de ses papiers d'identité, un contact téléphonique... Vérifiez le numéro de compte bancaire, s'il est en Tunisie alors que votre propriétaire se dit parisien, vous savez quoi faire.

3) Méfiez-vous des offres trop alléchantes: une villa sublime avec piscine pour 12 personnes sur la Côte d'Azur en août, louée pour 2000€ la quinzaine, cela n'existe pas...

4) Privilégiez les paiements par carte de crédit, Klarna ou Pay Pal, ces organismes garantissent la transaction et vous couvrent en cas d'arnaque.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :