Par quoi remplacer le beurre ? 5 alternatives meilleures pour la santé

Le beurre n’a pas une très bonne réputation d’un point de vue diététique, pourtant il est indispensable dans notre cuisine quotidienne. Et si on se faisait plaisir sans faire le plein de matière grasse ? Dans vos plats ou vos pâtisseries, on vous donne cinq alternatives qui ne comptent pas pour du beurre !

CAMMILLE BERNA. PHOTO : PINTEREST, Taylor Kiser on Unsplash, Dana Tentis on Pexels |

Le ghee

Le ghee est un beurre clarifié, c’est-à-dire qu’il a été fondu et ensuite filtré. Ingrédient phare de la gastronomie indienne, il est dépourvu d’eau, de lactose et de protéines. Ce liquide doré est un ingrédient majeur dans la cuisine Ayurveda, une médecine traditionnelle qui lui présente un nombre étonnant de propriétés, que l’on ne retrouverait dans aucun autre corps gras. Connu pour ses vertus rééquilibrantes, nettoyantes et nutritives, le ghee est bénéfique pour nos intestins, un réel soutien digestif (une alternative idéale pour vos pâtisseries), favorise la vitalité de notre organisme, soutien notre système immunitaire,… Tenté ? Vous pouvez vous en procurer déjà préparé en magasin bio, ou le réaliser vous-même !

Pour cela, il vous faudra : 500 g de beurre bio, 1 étamine (ou 1 carré de gaz stérile) et 1 pot en verre à fermeture hermétique. Une fois que vous avez préparé les ingrédients, place à la préparation ! Tranchez grossièrement le beurre. Placez-le dans un saladier, au-dessus d’un bain-marie à feu très doux, sans que le saladier soit en contact avec l’eau bouillante. Il ne faut rien toucher, mélanger ou touiller. Une fois le beurre fondu, laissez-le au-dessus du bain-marie environ 45 min. L’eau du bain-marie doit à peine frémir. Au bout de 35-45 minutes, retirez délicatement le saladier du bain-marie. À l’aide d’une cuillère à soupe, écumez soigneusement la surface du ghee pour retirer les impuretés. Versez le beurre clarifié dans un second saladier, sans le lactosérum. Placez une étamine ou un carré de gaze stérile (pliée en deux ou trois) sur le pot en verre destiné à conserver le ghee. Versez doucement le beurre clarifié. Laissez refroidir le ghee maison, refermez le pot et conservez-le au frigo ou dans un placard. Retrouvez les détails de la recette ici.

 

L’huile de coco

Très à la mode ces dernières années, l’huile de coco fait fureur dans nos placards ! Cuisine, soins, cosmétiques, elle fait souvent l’unanimité auprès des consommateurs. Reconnue pour ses vertus sur la santé, l’huile de coco est souvent recommandée pour conforter les équilibres internes de l’organisme, elle apporte plus rapidement de l’énergie aux cellules (coeur, cerveau, muscles) et supporte très bien la chaleur. Elle est donc la meilleure alternative au beurre pour tous types de cuissons, étant donné qu’elle ne se dégrade pas à haute température. Pour autant, consommez-la avec modération, essayez de la réserver uniquement pour la cuisson de vos plats. Choisissez une huile une vierge extraite à froid pour bénéficier de son apport en vitamine E et des agents anti-bactériens. En dehors de la cuisson, privilégiez plutôt des huiles riches en omega 3 et en omega 9 telles que l’huile de lin, d’olive, de colza, de sésame ou encore de noix.

 

Le beurre végétal

Pour remplacer le beurre, le beurre végétal est souvent présenté comme une alternative idéale. Riche en minéraux et en acides gras essentiels, il s’utilise comme un beurre classique, pour vos pâtisseries, vos plats ou pour tartiner vos toasts, en plus sa fabrication demande seulement quelques minutes. Pour un beurre de macadamia il vous faudra : 250g de noix de macadamia nature (de préférence rôties), 3 bonnes cuillères à café de sirop d’érable, du beurre d’érable ou du miel cru, 1 cuillère à café d’extrait de vanille et 1 pincée de sel. Versez les macadamias, le sirop, la vanille et le sel dans le bol de votre blender ou mixeur. Mixez le tout, en augmentant progressivement la vitesse si possible, jusqu’à obtenir un liquide crémeux. Si le moteur peine ou chauffe, faites des pauses régulières et redescendez bien la matière collée aux parois vers les lames. Vous pouvez aussi ajouter un peu d’huile pour faciliter le travail, mais pas d’eau. Lorsque vous avez obtenu un résultat liquide, versez votre beurre dans un pot propre. La matière va se solidifier en refroidissant. C’est prêt ! Retrouvez les détails de la recette ici.

 

La compote de pommes

Réduisez la matière grasse de vos pâtisseries sans en altérer le goût grâce aux compotes de fruits ! Faible en calorie, elle apportera une texture fondante à vos gâteaux, étant donné qu’elle est naturellement sucrée, elle permettra également de réduire considérablement la quantité de sucre de vos recettes. Lors de votre prochaine pâtisserie, il suffira simplement de remplacer la quantité du beurre indiquée par de la compote. Vous pouvez en acheter une du commerce ou la réaliser vous-même. Pour cela, il vous faudra un kilo de pomme, de la cannelle, 60 g de sucre en poudre et 10 cl d’eau. Épluchez les pommes et ôtez le cœur et les pépins. Coupez-les en cubes, mettez-les dans une casserole avec l'eau, le sucre et quelques pincées de cannelle. Faites cuire à couvert et à feu doux pendant 20 minutes, en remuant de temps en temps. Mixez la compote et laissez refroidir puis réservez au frais. Retrouvez les détails de la recette ici. Dans le même principe que la compote, vous pouvez également écraser une banane, un avocat ou encore une courgette, ils apporteront un maximum de moelleux à vos pâtisseries !

 

La purée d’oléagineux

La purée d’amande, de noix de cajou, de sésame ou de noisettes sont délicieusement gourmandes sur une tartine, en plus d'être bonne pour la santé ! Riches en fibres et en acides gras insaturés et en vitamine E, elles sont de véritables alliés pour lutter contre le cholestérol. Vous pouvez utiliser votre purée dans vos pâtisseries, ou la déguster sur un toast tout en boostant les apports nutritionnels. Disponibles en magasin bio, elles sont également faciles à réaliser soi-même. Pour un purée de noisette par exemple, il vous faudra seulement un ingrédient : des noisettes décortiquées (250 g environ). Décortiquez-les et placez-les sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Préchauffez votre four à 160° puis faites dorer les noisettes entre 5 et 8 minutes. Sortez-les et laissez-les refroidir. Afin de retirer le plus gros de la petite peau qui recouvre les noisettes, frottez-les entre vos mains ou dans un torchon puis placez-les dans le bol de votre Blender. Ce n’est pas grave s’il reste encore un peu de la peau. Mixez ensuite doucement en augmentant progressivement la vitesse. Arrêtez le mixage et faites retomber le mélange qui aura tendance à se coller sur les parois du blender. Répétez l’opération jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Retrouvez les détails de la recette ici.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :