Pourquoi n'y a-t-il jamais de dentifrice dans les hôtels ?

Si vous avez pour habitude de voyager, vous avez sans doute remarqué un détail crucial dans les hôtels : on ne trouve jamais de dentifrice dans les chambres, et ce pour plusieurs raisons. 

Par Anissa Hezzaz. Photo by Superkitina on Unsplash. |

Lorsque vous partez en voyage, vous faites toujours la check-list de ce que vous devez absolument emporter avec vous. Parmi les indispensables, on retrouve évidemment le sacro-saint dentifrice. Et puisqu’il est généralement le dernier accessoire que l’on glissera dans sa trousse de toilette avant le départ, il est trop souvent délaissé et oublié. Alors, à moins de prendre les devants en allant en acheter à la boutique de l’aéroport, vous risquez de vous en rendre compte au réveil, devant le miroir de la salle de bain de votre hôtel. Trop tard donc. Car si en général les hôtels mettent à disposition une panoplie de produits destinés à votre hygiène, vous n’y verrez presque jamais un tube de dentifrice. Pourquoi ? Vous n’êtes pas la seule personne à vous être posé cette question. D’ailleurs, un journaliste de Slate a même mené sa petite enquête afin de connaitre la vérité derrière l’absence de dentifrice dans les hôtels. Les raisons sont nombreuses et ne sont pas forcément cohérentes, cependant, voici trois explications qui semblent dire vrai.

La vidéo du jour :

 

 

Le dentifrice, un produit trop couteux

Entre le lait pour le corps, le gel douche, le shampoing, l’après-shampoing ou encore les cotons-tiges, qui, se retrouveront presque à coups sûrs dans le plateau de votre salle de bain d’hôtel, le dentifrice, lui,  est presque toujours aux abonnés absents, y compris dans les hôtels les plus luxueux. La raison première serait le coût de ce produit, qui n’offrirait pas un bon rapport qualité-prix. En effet, comme l’expliquait à Slate Tim Kersley, vice-président senior de Gilchrist & Soames, l’un des grands fournisseurs de produits de toilette : "les accessoires de toilette coûtent moins cher qu’un produit d’hygiène orale… le coût par unité est plus bas ".  Aux États-Unis par exemple, le dentifrice est considéré comme un médicament. Résultat : les taxes qui y sont associées sont plus élevées. 

Le dentifrice, un produit de nécessité

Là où les crèmes pour le corps, les élixirs de soins, les soins capillaires en tout genre et le nécessaire à chaussure ne sont pas des produits forcément indispensables à notre hygiène, le dentifrice l’est. Mais, s’il est indispensable, il ne permet pas de refléter le « chic » d’un hôtel : « Le dentifrice n’est pas un indicateur de statut, j’imagine. Les articles d’accueil ne sont pas là pour être pratiques, ils sont là pour montrer le niveau de gamme de l’hôte », explique encore à Slate Coyne Edmison, un ancien directeur d’hôtel. 

Le dentifrice, le mal-aimé de la clientèle

L’ultime raison à l’absentéisme du dentifrice dans les chambres d’hôtel ? Les clients n’en seraient pas demandeurs. En effet,  le choix des produits d'hygiène proposés se fait suite à des enquêtes auprès des consommateurs. Dès lors, les hôtels s’aligneraient simplement à la demande des clients. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.