Zoom sur le village enneigé du défilé Chanel

Chanel présente mardi dans un décor alpin immaculé - chalets en bois et flocons de neige - la dernière collection dessinée par Karl Lagerfeld, décédé il y a deux semaines après avoir marqué de son empreinte le monde de la mode pendant des décennies.

PAR AFP. Photos : D.R. / belga. |

Bien avant le début de ce défilé -- le plus attendu de la Fashion week parisienne -- aficionados et célébrités se pressent au Grand palais, multipliant les selfies dans cet écrin prestigieux qui avait déjà accueilli une plage reconstituée plus vraie que nature, les rayons d'un supermarché ou le pas de tir d'une fusée.

Au premier rang, Anna Wintour, lunettes noires de rigueur et tenue rose, cotoit d'autres sommités de la mode dont Claudia Schiffer, égérie de Lagerfeld dans les années 1990. Une minute de silence a été respectée avant le début du défilé, le premier depuis la disparition de Karl Lagerfeld qui a été le directeur artistique de la maison pendant 36 ans. Face au public assis, les mannequins étaient debout, silencieuses, dans la station de ski reconstituée pour l'occasion.

Clin d'oeil discret au "Kaiser" de la mode, un dessin de sa plume où il apparaît aux côtés de Coco Chanel était glissé dans le dossier de presse remis sur place aux journalistes. Avec la mention "The beat goes on" ("Et la musique continue"), signe que Chanel mise sur la continuité pour cette collection signée Lagerfeld et Virginie Viard, son bras droit qui lui succède.

Avec des égéries de la maison défilant sur le podium comme l'actrice Penelope Cruz et la jeune mannequin Kaia Gerber, fille de Cindy Crawford, le défilé était l'occasion pour Chanel de rendre un hommage discret au dernier des géants de la haute couture, qui n'a pas voulu de cérémonie officielle après sa mort.

Conformément aux souhaits de Karl Lagerfeld, décédé le 19 février à 85 ans, une cérémonie d'incinération a eu lieu dans la plus stricte intimité trois jours après sa mort, en présence de la famille Wertheimer, propriétaire de la maison Chanel, des amis et collaborateurs du couturier.

Le premier defile sans le Kaiser

Premier evenement public de Chanel depuis la mort du couturier, le defile marque aussi l'arrivee en pleine lumiere de Virginie Viard, qui a sublime les idees de Karl Lagerfeld pendant plus de 30 ans. Karl Lagerfeld presentait Virginie Viard comme ses "bras droit et bras gauche a la fois".

Elle avait explique a l'AFP en 2015 etre "complementaire" avec le styliste : "Je le comprends bien, j'arrive a sublimer ce qu'il a envie de faire, j'ai compris ou il voulait emmener Chanel". Le 22 janvier 2019, a l'issue du defile haute couture auquel Karl Lagerfeld, "fatigue", n'avait pu se presenter, une premiere depuis ses debuts au sein de Chanel en 1983, c'etait deja elle qui etait venue saluer le public.

Pendant la Fashion week Paris, Chloe a salue le "genie" de Karl Lagerfeld, qui avait ete le createur de la marque de 1963 a 1984, en distribuant des photos retro annotees de sentences du couturier, connu pour son sens de la formule. Sur l'une d'elles on voit le jeune Karl Lagerfeld brun et barbu dans les studios de Chloe, entoure de modeles. Sur une autre il figure avec Carole Labrie, qui fut la premiere mannequin noire apparue en une de Vogue Italie en 1960.

La maison de couture italienne Fendi a egalement dit adieu a Lagerfeld, son createur fetiche, en presentant sa derniere collection, lors d'un defile "testament" a Milan le 21 fevrier. Par ailleurs, en hommage a son genie, quatre de ses creations griffees Chloe ou Chanel qui evoquent notamment son gout pour le XVIIIe siecle, l'Art deco et le style Memphis dont il fut un fervent collectionneur, sont temporairement presentees dans les collections permanentes du Musee des Arts Decoratifs a Paris.

En outre, les sites de revente sur internet enregistrent une forte hausse d'interet pour les creations de Lagerfeld depuis sa mort.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernieres tendances en matiere de mode, beaute, food et bien plus encore.

Lire aussi :