En cuisine avec Christophe Hardiquest

Le chef doublement étoilé de chez Bon Bon nous a raconté comment le confinement lui a permis de repenser sa manière de s’exprimer et nous livre une recette gourmande et étonnante. 

Par Ingrid Van Langhendonck Photos D.R. |

Être en cuisine 

« Depuis le premier jour, je suis en cuisine, tous les jours, c’est important pour moi de rester en mouvement, j’ai ressenti l’appel de la cuisine. J’ai travaillé des produits que je n’avais encore jamais vraiment explorés : j’ai préparé des lentilles noires, sur un mode de cuisson un peu spécial, je les ai confites…

J’ai préparé des gelées d’eau fumée pour avoir des fumets sans viande, j’ai revisité la tarte au poireau et au gouda belge, j’ai cuit un cochon à la portugaise avec du romarin du jardin, j’ai testé une cuisson dont j’étais super content. Et puis, j’ai préparé des migas, c’est un plat populaire, simplissime ; tout le monde a du pain chez soi, mais il libère des saveurs incroyables. Je dis toujours que l’ail est la truffe du pauvre et ce plat a reçu l’approbation de tous ceux qui m’entouraient ce jour-là. En fait, cette période m’a amené à recréer une relation avec le simple… »

Sortir de nos zones de confort … 

« En tant que chefs, la  créativité est notre arme absolue. Pour moi la question n’était pas de vouloir à tout prix retrouver tout comme avant mais de me demander comment me renouveler… Comme un chef d’entreprise qui fabrique des masques au lieu de coudre des vêtements … Pourquoi les étoilés ne pourraient il pas faire des burgers ou organiser un drive-in ? Je sais que c’est osé, mais pourquoi ne pas y réfléchir ? Je ne voulais rien m’interdire comme réflexion ! 

J’ai débord travaillé avec Rob, nous avons préparé des plats pour le comptoir-traiteur. Et puis, pour tout à fait dépasser ce sentiment d’impuissance, on s’est lancé dans le take-away. J’ai appris que le Noma (restaurant doublement étoilé de Copenhague, ndlr) avait initié des burgers, je pense que pour tous les chefs, il s’agit de sauver sa peau, mais tout en conservant son ADN et pourquoi pas, en faisant un pied de nez à la fast-bouffe et en offrir une version haute gastronomie. »

S’exprimer, quoi qu’il arrive

« En cuisine, vous entendrez presque tous les grands chefs défendre une approche très locale ; cela faisait quatre ans que j’y travaillais, mais cela va se renforcer : les petits producteurs qui se battent pour un beau produit vont enfin recevoir la reconnaissance qu’ils méritent et ça c’est important ! 

L’humain et le climat, sont des valeurs d’avenir. Je compte bien proposer des recettes assez simples, du moins visuellement ; une simplicité dans l’assiette qui reflète surtout l’authenticité de notre démarche, avec une mise en avant des producteurs, des gens… J’ai acquis aujourd’hui la conviction qu’un étoilé, c’est une démarche, pas un produit. 

C’est cela que le confinement nous aura appris : à repenser notre alimentation, manger se repense. Les gens ont cuisiné beaucoup ces derniers temps ils auront appris plein de chose et cela aussi est confrontant pour nous… En fait je veux moderniser l’expérience étoilée, sans perdre en excellence ou en exclusivité. » 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le moment que nous attendions tous approche enfin ! L’équipe est à son poste… Les fourneaux sont rallumés… La motivation est à son comble… Bon Bon rouvrira ses portes le mercredi 10 juin ! Toute l’équipe se démène pour vous accueillir dans des conditions saines et le plus sereinement possible, tout en préservant la qualité de l’expérience Bon Bon. Forts de cet enthousiasme et de cette volonté de compenser les deux mois qui viennent de s’écouler, nous vous accueillerons dorénavant avec grand plaisir le samedi soir. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, un nouveau projet se met en place. Nous n’en disons pas plus pour l’instant… Tenez-vous prêts ! Au plaisir de tous vous retrouver, L’équipe Bon Bon**** Het moment waarop we allemaal hebben gewacht nadert eindelijk! Het team staat paraat ... De ovens worden weer aangezet ... De motivatie is op zijn hoogtepunt ... Bon Bon gaat op woensdag 10 juni weer open! Het hele team streeft ernaar u te verwelkomen in gezonde en rustige omstandigheden, met behoud van de kwaliteit van de Bon Bon-ervaring. Gewapend met dit enthousiasme en met de wil om de afgelopen twee maanden te compenseren, verwelkomen wij u vanaf nu met veel plezier op zaterdagavond. En aangezien goed nieuws nooit alleen komt, wordt er een nieuw project opgezet. We zeggen voorlopig niets meer ... Hou jullie klaar! We hopen jullie allemaal weer terug te zien, Het Bon Bon-team @lviatour #bonbonrestaurant #hardiquestchristophe #2starmichelin #michelin #gaultetmillau #reopening #sohappytobeback #saturdayopenhouse

Une publication partagée par Bon Bon Christophe Hardiquest (@bonbon_christophehardiquest) le

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :