Jean-Paul Gauthier, Messika,… Ces créateurs qui se réapproprient le masque

Le masque est devenu l’accessoire le plus indispensable du moment. On ne sort plus sans lui et on le dégaine dès que possible. Et si de nombreuses marques se sont mises à concevoir leurs propres modèles, les créateurs aussi s’en amusent et proposent leurs versions couture. 

Par Anissa Hezzaz & Mathilde Trocellier. Photos : D.R. |

L’on voit désormais naître de partout des masques en tissus alternatifs bien moins anxiogènes que les masques chirurgicaux, destinés principalement au personnel médical. Dans le monde de la mode, le masque devient aussi une pièce à décliner absolument pour être dans l’air du temps. Certains grands créateurs prennent le pas et proposent des versions ultra-chic du masque, pour qu’il devienne un accessoire que l’on porte avec style. Et s’ils ne sont pas destinés à la vente, ils ont surtout été créés dans un but artistique et pour nous en mettre plein la vue. Une série de masques qui ont été imaginés en collaboration avec le magazine Gala qui a demandé à plusieurs artistes de créer leur propre vision du masque. 

Le masque en diamant de Messika

La Fondatrice de la maison de haute joaillerie Messika a dévoilé sa toute dernière création : un masque facial orné de diamants et reprenant la signature de sa dernière collection MOVE, à savoir des diamants mobiles. Ce masque, la créatrice le pense comme une façon de repenser le mouvement. « Move reflète une vision de l’amour, un sentiment qui se vit sans condition au passé au présent et au futur », explique la maison Messika dans son communiqué de presse.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Make it a December to remember. Get the Move 10th pendant earrings in rose gold now! #MessikaRocksHolidays #MessikaJewelry

Une publication partagée par Messika Paris (@messikajewelry) le

Le mouvement, c’est donc à la fois celui du temps, mais aussi celui de la vie : avec ses trois diamants mobiles, reliant la partie principale du masque à ses anses, la signature de la collection Move est ce qui donne sa forme au masque et qui lui garantit son efficacité. Comme si le fait d’avancer dans le futur pouvait sauver ceux qui portent se masque, non plus comme un fardeau, mais comme un symbole de leur évolution.

 

Le masque haute couture de Jean Paul Gaultier

Sur le compte instagram de la maison, les dernières créations de Jean-Paul Gaultier font sourire : on y voit des masques, l’un avec des plumes et volant, l’autre frappé d’une grande bouche rouge sur un modèle marinière ou encore un masque « corset », qui rappelle l’iconique soutien-gorge conique de Madonna. S’ils ne sont pas destinés à la vente, car ils ne respectent pas forcément les normes exigées, ils apparaissent comme des accessoires haute-couture qui rappellent surtout les plus grands succès du créateur français. Jean-Paul Gauthier voit le masque comme le nouvel accessoire « in » : « le nouveau t-shirt à message, c’est le masque », déclarait-il récemment. Proposé une version du masque était donc aussi pour lui une manière d’exprimer sa créativité et donner une interprétation décalée. 

 

 

Le masque en fleurs brodées de Lolita Lempicka

Chez Lolita Lempicka, on transforme le masque en une couronne fleurie. Des heures de travail ont été nécessaires pour pouvoir déposer délicatement chacune des fleurs brodées qui composent le masque et le résultat est saisissant. Là encore, le masque devient une pièce unique qui n’a pas pour vocation d’être portée, mais de réinventer cet accessoire en un objet ultra-désirable. 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :