Jeûner pour réduire les effets de l'âge

Le jeûne est souvent associé aux régimes masochistes durant lesquels on se prive de manger pour maigrir. En réalité cette pratique pourrait un jour nous permettre d’accéder à la fontaine de Jouvence. Eh oui, le jeûne nous permettrait de rajeunir et de diminuer notre âge biologique !

PAR ELISA DELL'AIERA. Photo by Lauren Mancke on Unsplash. |

À l’ère où l’immortalité est devenue un objectif à atteindre, de nombreuses techniques de traitement de vieillissement voient le jour. Vous connaissez peut-être déjà le microneedling qui consiste à créer des micro-perforations dans la peau, le traitement PRP qui propose un peeling au sang ou encore les « classiques » injections à l’acide hyaluronique. Toutes, visent à repulper notre peau et sont centrées sur l’aspect extérieur de notre âge. L’avantage du jeûne dans la quête de la jeunesse éternelle est qu’on règle le problème à la source en tentant de régénérer nos cellules, donc tout notre système. Méthode 2 en 1 puisque cela a donc des répercussions directes sur notre physique !

Âge chronologique vs âge biologique 

Ce n’est pas une grande nouvelle : plus le temps passe, plus on est âgé. C’est ce qu’on appelle «l’âge chronologique». L’âge biologique quant à lui est calculé pour mesurer l’état de dégradation de notre corps et nos cellules. Pour déterminer l’âge biologique on mesure l’inflammation, le métabolisme, les fonctions rénales et hépatiques ainsi que la santé cardiovasculaire. Quand tous ces facteurs sont pris en compte, il est possible de déterminer notre santé globale, et donc notre profil biologique. 
 

En quoi cela consiste ?

Le « fasting-mimicking diet » est une pratique imitant le jeûne mise en place par Valter Longo, professeur de biologie italo-américain, connu pour ses travaux sur le jeûne thérapeutique. Le FMD est basé sur l’autophagie. Quand le corps manque de ressources, les cellules en bonne santé hibernent pour laisser le temps au corps d’attaquer les cellules qu’il pense le mettre en danger. Arrivé à ce stade, le corps se met en fait en mode "warrior "! Mais attention, la restriction calorique peut être bonne comme néfaste : elle réduit les risques de cancer et de maladie cardio-vasculaire, mais elle peut mener à l’anorexie, à des maladies infectieuses et des problèmes de cicatrisation. Le professeur Longo a alors cherché le moyen de conserver les bienfaits du jeûne sans les effets néfastes, c’est pourquoi il propose des cures de seulement 5 jours, trois fois par an.
 

 

 

L’alimentation a un impact important sur notre âge biologique et donc sur notre santé, mais on ne peut pas se limiter au jeûne. Si vous voulez réellement vivre longtemps les médecins vous conseilleront de ne pas fumer, faire du sport, bien dormir, limier le stress… Mais ça, vous le saviez déjà !

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :

•    Le jeûne intermittent, la solution pour perdre du poids en confinement ?
•    On a testé pour vous: le soin multi-techniques rajeunissant
•    Le snowga, la nouvelle tendance sur les pistes de ski