La véritable histoire derrière la Saint-Valentin

Tous les ans, le 14 février, on fête les amoureux. Les couples en profitent pour s'échanger quelques cadeaux et mots doux en ce jour très spécial. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. On remonte dans le temps et on vous explique.

Par Antoine Demanez. Photo de Gustavo Fring provenant de Pexels. |

Fleurs, chocolat, mots doux, dîner en amoureux... C'est ce que la majorité des couples s'offrent chaque année le 14 février à l'occasion de la Saint-Valentin. Mais si on remonte dans l'histoire, on s'aperçoit que le point de départ de cette fête est tout autre.

La vidéo du jour :

L'origine de la Saint-Valentin

Dans la religion romaine, du 13 au 15 février on fêtait les Lupercales en l'honneur du dieu Lupercus, le dieu de la fécondité. C'était une fête de purification qui marquait la fin de l'année romaine qui débutait chaque 1er mars. Les hommes étaient nus et fouettaient les jeunes femmes pour les rendre fertiles. Une histoire qui fait froid dans le dos et qui n'a historiquement rien de romantique. 

© Andrea Camassei, Les Lupercales (vers 1635), Madrid, musée du Prado.

Le choix de la date de la Saint-valentin s'est fait sur base d'un autre événement... Au 3siècle, un 14 février, le prêtre romain Valentin fut décapité pour avoir célébré des mariages chrétiens. Il sera désigné ensuite par l'Eglise catholique comme le saint patron des amoureux.

La Saint-Valentin au fil du temps

La véritable origine de cette fête est certifiée au 14e siècle en Grande-Bretagne. On célébrait les amoureux car la population de l'époque pensait que les oiseaux choisissaient ce jour pour s'accoupler. En Angleterre on s'échangeait des "valentines", ces petits mots doux qu'on adressait à l'autre le 14 février. De plus, avec le développement de la poste au 19e siècle, ce sont des milliers de "valentines" qui circulent. C'est à la même époque, que les Etats-Unis transforment cette fête en fête commerciale avec l'apparition des cartes dédiées aux amoureux. 

© alleksana

Un succès commercial

Le succès est au rendez-vous tous les ans. La fédération du commerce américain estime que 23,9 milliards de dollars seront dépensés cette année à l'occasion de la Saint-Valentin. Chez nous, deux camps s'opposent : ceux qui célèbrent chaque année la Saint-valentin et ceux qui considèrent cette fête comme trop commerciale. Mais malgré tout, les Belges célèbrent toujours autant la Saint-Valentin qu'il y a 30 ans. La seule différence ? L'achat d'un bijou est de plus en plus secondaire, contrairement à l'achat de fleurs et aux sorties aux restaurants. 

© Secret Garden

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.