L'appel à l'aide des restaurateurs

Après 55 jours de fermeture, et pas de perspective claire de réouverture, le secteur horeca est exsangue... Une action est prévue ce jeudi sur la Grand Place de Bruxelles pour alerter les pouvoirs publics. Mais pourquoi faut-il sauver nos restaurants?

Ingrid Van Langhendonck, Photos Unsplash |

Bien sur, la fermeture des restaurants est un des signes les plus visibles de notre restriction de libertés depuis le 16 mars. Le plaisir d'un verre en terrasse avec des amis nous a été enlevé, la joie d'un dîner, d'une expérience gastronomique dans un bon restaurant manquera à beaucoup d'entre-nous, et ce pendant encore quelques semaines...

Mais au-delà de nos sorties et de nos loisirs, l'Horeca aujourd'hui revendique son rôle de 3ème employeur du pays pour faire entendre sa voix. Partant du constat qu'avec ses 180.000 emplois à temps plein et ses 60.000 petites entreprises, le secteur déclare faire vivre près de 10% de la population et cuisine plus de 3 millions de repas chaque jour... Un collectif de restaurateurs propose une action choc sur la Grand Place de Bruxelles ce jeudi entre 12h et 14h: "JE DEPOSE MA VESTE DE CUISINIER ": l'idée étant de dresser un cimetière de vestes blanches de cuisiniers sur la Grand-Place et faire prendre conscience de l'urgence de leur proposer des solutions pour éviter la pluie de faillites dans le secteur.

Plus que jamais il est essentiel de soutenir ce secteur, qui est non seulement riche de bons moments et de notre bien-être au quotidien, mais qui est aussi celui qui est le plus durement touché par cette crise. Alors soutenez! Comment ? En prenant le pli de commander au moins une fois par semaine un plat en take-away près de chez vous, vous permettez déjà à certains d'assurer leurs charges fixes et de ne pas se noyer... Autre initiative: acheter aujourd'hui des bons de valeurs à dépenser dans vos restaurants préférés dès la réouverture, Une idée sympa pour la fête des mères, à s'offrir via la plateforme HorecaComeBack.

 

 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :