Le retour du prêt-à-porter chez Jean Paul Gaultier

Avis aux fans de haute couture et de prêt-à-porter, Jean Paul Gaultier reprend du service pour nous éblouir plus que jamais dans une collection de prêt-à-porter. Au programme, la revisite du mythe marin.  

À partir de ce vendredi 28 mai sort en ligne une collection des plus surprenantes. Alors que le couturier français avait fait ses adieux aux podiums il y a un an et demi et renoncé au prêt-à-porter en 2015, la maison Jean-Paul Gaultier annonce finalement relancer sa ligne de prêt-à-porter. Pour cette première collection, ce sera l'emblématique marinière réputée de la marque qui sera mise en avant. En collaboration avec de jeunes stylistes, celle-ci se veut unisexe, inclusive, collective et elle transpire comme il se doit la brume marine.

L’équipe créative explique avoir voulu revisiter l’incontournable marinière et le traditionnel bob des marins de l’US Navy. Composée des stylistes Nicola Lecourt Mansion, Ottolinger, Palomo Spain, Alan Crocetti et Marvin M'Toumo, l’équipe fait renaitre de ses cendres ces collections via ce drop estival, une collection capsule des plus attendues. Le body en mesh noir, en tissu très fin, strassé et à rayures est signé par la française Nicola Lecourt. Quant à l’espagnol Palomo Spain, celui-ci a créé un corset ultra fleuri et la maison allemande Ottolinger a retravaillé avec justesse la marinière en combinaison moulante avec des zébrures distordues. Leur homologue masculin Marvin M’Touma était chargé des accessoires coquillages et crustacés. Pour finir, le brésilien Alan Crocetti, créateur de bijoux punk, a réinterprété le soutien-gorge conique de Madonna. La collection a été dévoilée à l’occasion du mois des fiertés LGBTQI+, riche en acceptation et en amour de l’humain. 

Bella Hadid, mannequin et star américaine renommée et glamour au possible, chapeaute la collection avec beaucoup d’entrain.  

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.