Le social store de Burberry : le futur de la mode

Ce 31 juillet, l’enseigne de luxe Burberry a marqué un peu plus l’histoire de la mode en proposant un concept unique au monde : allier l’expérience physique d’un concept store à celle d’une odyssée digitale. En collaboration avec l’entreprise Tencent, la marque se dévoile un peu plus…

Par Perrine Dor - PHOTOS : @Burberry |

Une expérience immersive ludique

Le Burberry Open Spaces, la nouvelle boutique conceptuelle de vente de la marque - annoncée à l’automne 2019 - a pris vie à Shenzhen en cette fin de juillet. Cette boutique innovante fédère une communauté à mesure que celle-ci découvre la boutique en ligne. 
Pensé par Riccardo Tisci, le directeur de la création, ce point de vente ambitionne de se hisser à la pointe de la technologie. Pour réaliser cette prouesse technologique, ils ont donc collaboré avec l’entreprise Tencent qui a développé le « mini-programme WeChat ». Via cette plateforme, chaque utilisateur a accès à des contenus exclusifs et des expériences personnalisées.  En outre, il peut se tenir informer des nouveautés sur les produits, des évènements à venir . En somme, l’enseigne ne profile-t’elle pas ce que sera le magasin du futur ? 

Burberry souhaite faire vivre une expérience d’achat particulière à ses clients. Au programme se profile un voyage initiatique dans la longue tradition britannique de la marque et dans le futur de l’innovation dans le secteur du luxe. Dès l’entrée, via cette fenêtre interactive, la sculpture vivante, un rappel du défilé Burberry Automne-Hiver 2020, qui réagit aux mouvements du corps, interpelle l'oeil de celui qui la contemple. La suite de ce périple digital n’est faite que de surprises et étonnements. Un avatar numérique, sous la forme d’un animal ludique, est attribué à chaque client. Celui-ci évolue au gré des interactions qu’il reçoit avec les autres consommateurs et les tenues à découvrir en exclusivité.  

 

 

 

Entre tradition et modernité

Créé en 1856, la marque  rend un hommage explicite à son fondateur, Thomas Burberry à travers 2 lieux.

Le premier n’est autre que le Café Thomas’s, un espace collaboratif rassemblant les communautés. Qu’y trouve t-on de « so british » ? Tout ! Des nuances de beige emblématique de la maison au thé anglais, tout a été pensé pour mettre à l’honneur l'histoire de Burberry. Le visiteur peut également y trouver un futur calendrier de conférences, d'ateliers, d'expositions et de performances en direct ! L’ultra-connectivité est donc au rendez-vous…
L’autre espace proposé est The Trench Experience, une ode à la pièce phare de la maison. Dans cette zone, la vision du créateur est aussi valorisée : "créer des vêtements au tissu respirant et résistant aux intempéries". 

Envie de vous y perdre, cliquer ici

 

Des innovations en nombre

Véritable terrain de jeu pour le consommateur, ce nouveau concept ne s’arrête pas en si bon chemin et mise sur certaines fonctionnalités « high-tech ». Les clients peuvent ainsi essayer à leur bon plaisir les créations de la marque – dont notamment la collection « TB Summer Monogram » - dans des cabines d’essayage immersives  bénéficiant d’une playlist propre (à découvrir ici).  Des QR codes parsemés dans la boutique pimentent ,à leur manière, le périple. 

Une avancée dans le secteur du luxe et de la mode qui prend tout son sens en cette période actuelle où ludification  et dématérialisation sont de mise. C'est un fait : le digital prend l'avantage sur l'humain. Burberry, à travers cette initiative, ne risque-t'il pas de perdre le contact humain cher à l'univers du luxe?  D’autres marques vont-elles  leur emboîter le pas ? Burberry, lui en tout cas, compte élargir ce concept à d’autres boutiques en Chine courant de cette année. Avant de voir pareille réalisation en Europe, nous profitons de leurs vidéos promotionnelles pour nous donner une idée...

 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :