Mode : le beauf c'est le nouveau chic

L'été sera beauf. Les claquettes chaussettes avaient déjà envahi nos dressings depuis quelques saisons, mais aujourd'hui certaines marques bon marché prennent leur revanche et s'approprient la tendance, tout en donnant un chouette coup de boost à leur image. Décryptage. 

Ingrid Van Langhendonck, Photos DR |

Les codes ont changé

La mode est sens dessus dessous: Louis Vuitton vend des claquettes à porter avec de hautes chaussettes et presque toutes les marques de luxe nous vendent du t-shirt déchiré, de la salopette de pompiste à des prix scandaleux... Difficile de s'y retrouver et d'établir avec certitude donc ce qui est chic et ce qui ne l'est pas... Avant, les codes étaient simples : la haute couture était coupée dans de belles matières nobles et ne portait aucun logo, les marques bas de gamme utilisaient des matières synthétiques et seuls les vêtements utilitaires ou les uniformes arboraient des logos de marques...

Les marques de luxe comme Vuitton, Dior ou Gucci ont depuis longtemps capitalisé sur leur logo, d'abord monogrammé puis de plus en plus présent et visible sur les vêtements: le logo devenait une garantie de luxe, un signe ostentatoire de branchitude. La logo mania a pris différentes formes, mais aujourd'hui s'est insinuée dans le jeu une donnée nouvelle: l'humour. La mode est de moins en moins un facteur de différenciation sociale et les codes de la rue montent sur les podiums. Le style, aujourd'hui, c'est une attitude.

 

Ces marques qui ont de l'humour

Très remarqué pendant le confinement, le coup de génie de Lidl qui a édité une paire de claquettes, les chaussettes hautes assorties et même une série de baskets et de T-shirts arborant fièrement le logo de la chaine et ses couleurs criardes. un carton plein! Non seulement commercialement, mais aussi pour l'image de la marque qui s'est tout à coup vue associée à une tendance ludique et décalée. La collection n'étant en vente exclusivement qu'en ligne sur le site de la marque, Lidl a réussi à drainer un trafic fou sur ses réseaux sociaux, le coup marketing était ainsi assuré!

Le sac banane Ikea, en vente ici. 

Et parce que les jeunes aujourd'hui pensent la mode différemment, certains en ont fait une sorte de jeu. Faites l'expérience et tapez "Ikea Fashion" sur Pinterest et vous trouverez une foule de pièces souvent customisées, parfois produites en petite quantité, toutes cousues à partir des fameux grands sacs bleus Ikea. Une blague? Pas tant que ca. Pour ces jeunes il est question de remettre en perspective le pouvoir de ces marques et de montrer que les jeunes ne sont pas dupes. Tout comme Marcel Duchamp exposait en 1917 une pissotière dans un musée pour démontrer que l'art pouvait émerger de n'importe où et que le contexte du musée transformait tout objet, même vulgaire, en oeuvre d'art. Aujourd'hui ces stylistes 2.0 nous apprennent que tout logo peut devenir icône de mode, pourvu qu'il suivent certains codes. et ces marques bon marché en profitent pour tranformer leur image bas-de-gamme en étendard fashion. Une tendance à suivre !

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :