Polestar 1 : l’hybride sino-suédoise envoie du lourd

La première Polestar arrive sur le marché, une hybride ultra-performante, extrême, qui mélange les genres. Sensations garanties, mais à quel prix !? 

Par Philippe Jacquemotte. Photos : D.R. |

Polestar est une toute nouvelle marque automobile, créée par Volvo et le propriétaire de cette dernière, le Chinois Geely. Une marque qui se veut exclusive et électrique. Pour son premier modèle, et de manière à marquer les esprits, Polestar a décidé de construire une voiture qui sort de l’ordinaire : une GT, coupé, de luxe, hybride et hyper puissante. Un mélange détonnant qui n’a pas d’équivalent. Et de fait, le constructeur sino-suédois n’a pas lésiné.

Si vous trouvez à la Polestar un petit air de Volvo, c’est normal : elle en reprend en effet plusieurs éléments comme la plateforme, le tableau de bord, l’interface de navigation et d’info-divertissement. Elle se distingue en revanche dans bien d’autres domaines. La carrosserie d’abord, qui est construite en polymère renforcé de fibres de carbone. Une technologie utilisée sur les ultra-sportives, des matériaux composites qui permettent d’augmenter la rigidité tout en réduisant le poids. L’hybridation ensuite, qui combine non pas deux, mais bien trois moteurs. Deux électriques, un pour chaque roue arrière, et un thermique, installé à l’avant. Le moteur à combustion est un 2 litres, turbo, qui développe 309 chevaux, les moteurs électriques eux développent chacun 85 KW, 170 KW pour l’ensemble, ce qui donne au total une voiture avec une puissance de 609 chevaux et 1.000 Nm de couple. C’est énorme !

Ni coffre ni concessionnaire

Ces moteurs fonctionnent selon plusieurs modes. Le mode électrique qui n’utilise que les moteurs arrière, le mode hybride qui privilégie la propulsion électrique avec l’aide du moteur essence quand nécessaire, le mode sport basé sur le moteur thermique avec l’aide des moteurs électriques et, enfin, le mode 4 roues motrices qui mixe électroniquement l’action des différents propulseurs. Le fonctionnement est exemplaire. En pure électrique la Polestar a une autonomie de 125 kilomètres (WLTP) et peut monter jusqu’à 140 km/h avant que le moteur thermique intervienne.

Lorsqu’on passe en mode hybride l’interaction entre les moteurs essence et électriques est parfaite, une combinaison de puissance, de souplesse et de nervosité qui donne à la voiture un énorme agrément de conduite. Bien qu’elle soit lourde (2.350 kg), elle affiche un comportement exemplaire.

Réussite certes, mais pas parfaite, notamment sur les aspects pratiques. Les places arrière sont quasi-inutilisables et à 157.500€ on aurait pu espérer quelque chose de plus original que la console centrale héritée de chez Volvo. Enfin, le coffre est ridiculement petit, 146 litres, c’est moins que dans une Twingo ! Les ingénieurs ont « détourné » le problème en laissant toute la connectivité électrique visible. De quoi, selon eux, faire comprendre au propriétaire d’une Polestar 1 pourquoi il ne peut pas mettre un bagage cabine dans le coffre.

La dernière interrogation concerne l’absence de réseau et de point de vente : les Polestar ne sont vendues que via internet et livrées à domicile. Même système pour les entretiens, qui seront assurés chez Volvo par l’intermédiaire d’un délégué de la marque qui viendra prendre le véhicule à domicile.

La Polestar 1 en détails 

  • Moteur thermique : 2 litres, 309ch, 435Nm.
  • Moteurs électriques : 232ch, 480Nm.
  • Transmission : aux 4 roues.
  • Boite : 8 rapports.
  • L/l/h : 4.586/ 1.958 / 1.352
  • Poids  à vide (kg) : 2.350
  • Volume du coffre (l) : 146
  • Batterie (kWh) : 34 
  • 0 à 100 (sec) : 4,2 
  • Vitesse maxi (km/h) : 250 (limité)
  • Autonomie (km) : 125 (électrique) / 800 (cumulée)
  • CO² (gr/km) : 15
  • Prix (€ TVAC) : 157.500

Les plus :

  • Hybridation efficace
  • Performances et comportement
  • Hautes technologies
  • Qualité perçue et finition

Les moins : 

  • Prix exorbitant
  • Aspects pratiques
  • Inclassable
  • Un peu trop Volvo ?

​​​​​Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :

​​​​​Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :