Qu'est-ce que l'upcycling, la nouvelle tendance mode éco-responsable ?

L’industrie du textile est le cinquième plus gros émetteur de gaz à effet de serre. À notre échelle, nous pouvons faire bouger les choses grâce à l’upcycling. Cette nouvelle tendance mode permet de donner une seconde vie à nos vêtements. 

Par Margau Gonzalez. Crédit photo : Pexels/Cottonbro |

La fast fashion fait de plus en plus débat, tout comme les grandes marques qui semblent fermer les yeux sur la pollution engendrée par la fabrication de leurs vêtements. Depuis quelques années, les consommateurs en ont pris conscience. Aujourd’hui, la mode est aux friperies et aux sites internet de seconde main. À cela vient s’ajouter l’upcycling

L’upcycling, qu’est-ce que c’est ?

L’upcycling se traduit par "surcyclage". Comprenez, faire du neuf avec du vieux. Le principe de ce procédé ? Détourner la fonction première d’un objet. Le but est de récupérer des bouts de tissus, des vieux vêtements, pour leur donner une seconde vie en les sublimant. Cela peut aller du costume de votre grand-père que vous modernisez pour vous l’appropriez, à la veste en jean faite à partir de plusieurs textiles. L’upcycling demande de l’imagination et un peu de maîtrise. Fouillez dans vos placards, vous avez forcément un habit à remettre au goût du jour. Pour cela, armez-vous d’une machine à coudre, d’huile de coude et d’un tutoriel si vous ne savez pas par où commencer. Petit plus, l’upcycling est l’occasion de fabriquer des pièces uniques, que vous ne verrez sur personne d’autre. 

 

 

L’upcycling ne s’arrête pas là et concerne d'autres domaines. Des objets de décoration peuvent être le fruit de cette technique, et vous en connaissez tous. Si, si, vous voyez les salons de jardin en palettes ? Et bien c’est de l’upcycling ! Au départ fabriquées pour transporter toutes sortes de choses, elles deviennent des bancs ou des tables. Vous avez un bocal dont vous ne vous servez pas ? Ajoutez quelques décorations et voilà un bougeoir tout neuf. Vous l’aurez compris, l’upcycling fait appel à l'imagination. Grâce à ce concept, tous les objets peuvent prétendre à une nouvelle vie. Vous évitez ainsi les déchets inutiles. 

Les marques se mettent à l’upcycling

Conscientes de la pollution qu’elles engendrent, certaines marques misent aujourd’hui sur l’upcycling. La pionnière dans ce domaine est Reformation. Créée en 2009 par Yael Aflalo, une ancienne mannequin américaine, elle se veut éco-friendly. Certaines des collections sont produites à partir de chutes de tissus de l’industrie textile. La marque propose aussi à ses clients de renvoyer les vêtements dont ils ne se servent plus pour les recycler. 

 

Marine Serre, styliste française, a fait sensation en 2018 à la Fashion Week de Paris. À partir de couvertures de lit, ou de vieux foulards, elle créée des robes de soirée. Des sacs plastiques et des ballons deviennent des sacs à main. Pour la créatrice, il faut réutiliser les tissus au lieu d’en changer tous les ans. L’année dernière, la marque de maillots de bain Banana Moon s’est appropriée le concept. Elle propose désormais des petites collections réalisées à partir de tissus pas ou peu utilisés disponibles sur le site internet et en magasin. Comme inscrit sur le site, Banana Moon souhaite se diriger durablement vers cette manière de créer dans l’avenir. 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.