Rolex : une marque, une histoire, des (sur)noms

Alors que certaines marques ou modèles de montres peinent à se faire un nom, d’autres, entrés dans la légende et la culture populaire, en sont au stade des sobriquets. C’est le cas pour Rolex. Passage en revue des modèles emblématiques traqués et adulés par les collectionneurs, qu’ils renomment en fonction des codes de la Pop culture.

PAR FLORENCE FRANS. PHOTOS : D.R. |

On dit souvent que l’on peut jauger de l’amour que l’on porte à une personne au nombre de surnoms qu’on lui donne. Cela s’applique aussi aux objets, même de luxe. Symbole de qualité, de prestige et de pouvoir, la marque à la couronne dorée n’a rien perdu de son aura et ses modèles de montres fascinent toujours autant, au point de faire une percée significative dans la culture populaire. Et si les montres Rolex ont su se faire une place au soleil dans l’inconscient collectif, il ne faut pas s’étonner que certains passionnés, sans cesse à la recherche de fragments d’Histoire, d’incarnations du rêve, de coolitude et de signe extérieurs de puissance, les associent à d’autres icônes de la culture contemporaine, à savoir les superhéros, des sodas, des acteurs et autres figures publiques telles que des présidents.

Comment s’y prennent-ils? En s’accrochant aux petits détails d’un modèle, d’une petite variante de couleur ou de lunette, un logo qui change de couleur dans le cadran... Autant de petites choses qui retiennent l’attention et qui alimentent l’imagination. Il suffit d’aller faire un tour sur les sites de petites annonces pour voir cohabiter à la fois des noms de modèles prestigieux dont les prix alignent plusieurs zéros, et ceux d’objets ou boissons du quotidien que l’on trouve à moindre coût dans les hypermarchés. Il n’y a pas que le climat ou le monde qui change, la nature et le profil des amateurs de montres, qui ont les moyens de se payer ce genre d’accessoires haut de gamme, aussi.

Les superhéros 

Les chefs d'état

Les sodas

Les acteurs 

Lire aussi :