Six lieux presque tenus secrets à découvrir en Italie

Parce qu’il n’y a pas que Rome, Venise, les Cinque Terre ou encore Milan en Italie. À côté des destinations très touristiques, heureusement, il existe encore quelques lieux préservés loin des foules. 

Par Anissa Hezzaz. Photos : Instagram / Flo P on Unsplash. |

1. Les sources chaudes naturelles de Saturnia

 

 

Situées en Toscane, nichées entre les collines de la Maremme, les sources de Saturnia valent le détour à elles seules. Connues et appréciées pour leurs vertus thérapeutiques, ces cascades d’eau thermales offrent un moment des plus relaxants dans cette eau affichant une température constante de 37 °C, été comme hiver. Alors on y fonce, surtout quand on sait que c’est gratuit et que le site est accessible tout au long de l’année de jour comme de nuit. 

2. La cité perchée de Civita di Bagnoregio

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

stupenda gita fuori porta in un posto dove il tempo sembra essersi fermato.💐🌞#ef #efrome #efmoment #efarounditaly

Une publication partagée par efrome (@ef.rome) le

 

En plein centre de l’Italie, sur les hauteurs de la province de Viterbe, une cité vieille de 2500 ans surplombe la vallée, au sommet d’un piton rocheux. Si vous n’y avez jamais mis les pieds, c’est le moment ou jamais, puisque ce petit village que l’on surnomme « il paese che muore ou la città che muore », soit « la ville qui est en train de mourir », est sous la menace constante de destruction tandis que ses bords se dégradent par l’action de la pluie et du vent à mesure que le temps passe.

3. Le clocher flottant du Lac de Resia

 

 

Un clocher flottant au cœur d’un lac émeraude, face aux montagnes : on croirait rêver et pourtant, ce somptueux décor ne sort pas d’un conte de fées. Il s’agit en réalité de l’unique souvenir hérité du village de Curon, englouti en juillet 1950. On le retrouve à l’extrême nord de l’Italie, à proximité des frontières suisse et autrichienne. Si en été, la couleur de l’eau turquoise de révèle intense, en hiver, lorsque le lac artificiel est gelé, il est possible de s’avancer jusqu’au clocher. Une expérience hors du temps.

4. La végétation luxuriante du jardin de Ninfa

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Il giardino più bello del mondo #water #garden #river #sun #summer #nature #ilovenature #green

Une publication partagée par Lauretta (@lauretta_999999) le

 

Situé dans la commune de Cisterna di Latina au sud-est de Rome, le jardin de Ninfa est aussi surnommé « le jardin le plus romantique du monde » et pour cause, il était à l’origine le site d'un temple romain antique dédié aux Nymphes. Plantes rares, ruines empreintes de mystère, murmures de cascades, pépiement des oiseaux, rien de tel qu’une petite promenade dans cet espace idyllique pour se reconnecter à la nature et à l’histoire.

5. Les roches rouges d’Arbatax

 

 

Nul besoin de se perdre dans le désert de roches rouge de Monument Valley aux États-Unis pour admirer une nature flamboyante. En Italie, plus précisément en Sardaigne, la Baie d’Arbatax fait partie de ces paysages qui demandent à être vus. Elle est faite d'écueils blancs et de rochers de granite rouge, qui lui confère un aspect unique et fascinant. Sans compter ses eaux et les grands rochers affleurants qui font de cet endroit que l’on aime contempler idéalement au lever ou coucher du soleil.

6. L’immense escalier de calcaire Scala dei Turchi

 

 

En Sicile, le long de la côte de Realmonte et de Porto Empedocle dans la province d’Agrigente, s’étend une longue paroi rocheuse formant un immense escalier. Littéralement, son nom signifie d’ailleurs "l'escalier des Turcs", une appellation qui date des incursions des pirates sarrasins, arabes, nommés turcs par erreur de la part des Siciliens. Si on y vient pour profiter de ses belles plages de sables fins entourant cette paroi, ses falaises en calcaires blancs plongeant directement dans la mer turquoise offrent également un spectacle de la nature inouï.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :