Souffrez-vous de languishing, un état émotionnel intermédiaire lié à la pandémie ?

Vous n'allez ni bien, ni mal depuis le début la crise ? Vous souffrez peut-être du languishing, ce sentiment de lassitude provoqué par la pandémie.

Par Wini SASA. Crédit Photo : Unsplash/Krists Luhaers |

Il y a une vie avant et une vie après la crise sanitaire. En peu de temps la covid s'est emparée de nos petits bonheurs insoupçonnés et nous a volé notre moral. Isolé de nos proches et de nos amis, notre seule compagnie est la solitude. Nos relations sont devenues virtuelles, entre les réunions zoom pour le travail et les appels sur Facetime pour donner des nouvelles à notre entourage, nos échanges se font par écrans interposés. On se souvient de nos sorties, des festivals, des pique-niques et toutes ces autres activités avec nostalgie. Le quotidien a perdu un peu de son charme et devient peu à peu monotone. La crise sanitaire a également eu un impact sur notre santé physique. Quand certains ont peur de retrouver le monde réel, d'autres sont pris d'anxiété à cause des confinements successifs, de la solitude et de l'enfermement. Heureusement, tout le monde ne vit pas la crise de cette façon et certains trouvent même le moyen de gérer la situation à leur manière. Parmi ceux-là, certains ne sont ni tout à fait déprimés, ni tout à fait heureux. Ils sont un peu entre les deux. Ils ne savent pas vraiment décrire cette émotion intermédiaire, mais ont une sensation de vide et un manque d'enthousiasme.

La vidéo du jour :

 

 

Le languishing, c'est quoi ?

Le terme a été inventé en 2000 par le sociologue Corey Keyes pour décrire les personnes qui n’étaient pas forcément démoralisées, mais qui ne s’épanouissaient pas non plus. Le languishing n'est pas une dépression ni un épuisement, il s'agit plutôt de l'absence de joie et de but. Si le phénomène existait déjà bien avant la crise, elle n'a fait qu'accentuer ce problème chez certains, notamment chez les jeunes et jeunes adultes. De nombreuses personnes ont du mal à s'adapter à cette crise, elles ne visualisent plus leur parcours de vie et ont du mal à se construire dans un tel contexte. Elles ont alors une sensation de vide, une impression de stagner ou d'avancer à pas de tortue.

Malheureusement, ce phénomène n'est pas sans conséquence puisqu'à long terme, il peut conduire à la dépression. Puisque les symptômes passent inaperçus, on ne pense pas toujours à demander l'aide dont on pourrait avoir bien besoin.

Comment y remédier ?

Il existe de nombreuses petites astuces simple pour lutter contre le languishing. Pour commencer, on peut déjà se réjouir de retrouver les activités de plein air, c'est l'occasion de ne plus rester seul et de s'octroyer un moment autour d'un verre avec les gens que l'on aime. Vous pouvez aussi vous déconnecter pour renouer avec l'essentiel. Maintenez-vous occupé avec des activités en tout genre, visite au musée, ballades, pique-nique. Essayez de nouvelles recettes, prévoyez une prochaine destination en fonction des mesures sanitaires. Bref, dressez la liste des choses qui vous font du bien, vous attirerez le positif et chasserez l'ennui.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.