Un concept culinaire exclusif s'invite dans l'un des restos les plus cool de la capitale

Tandis que l’on continue de se demander quand est-ce que le soleil refera pour de bon son retour, la Table Solaire semble vouloir le faire revenir coûte que coûte en proposant un menu qui sent bon l’été. On vous en dit plus ! 

Par Anissa Hezzaz Photos : D.R. |

Que diriez-vous non pas d’associer votre menu à du vin mais plutôt à du champagne ? C’est ce que propose le restaurant Tatar, situé au Châtelain en association avec la maison de Champagne Veuve Cliquot lors d’un menu-événement exclusif qui sera proposé jusqu’à la fin du mois de juillet. Une association qui peut surprendre, puisque l’idée est de déguster son repas avec une coupe de champagne. Si le belge est plutôt friand de bulles, il a surtout pour habitude d’en boire à l’apéritif, mais rarement en mangeant.

En vidéo, un restaurant bruxellois rejoint la liste des meilleures restaurants du monde :

Du champagne en mangeant

Pour dérouter nos sens et nous offrir une nouvelle expérience culinaire, le chef Luca Termine a imaginé deux créations pour accompagner la coupe de bulle Veuve Cliquot. Le premier plat proposé à 36 euros est un tartare à la truite saumonée servi sur un naan de curcuma et paprika fumé, un gel de kalamanssi et jalapenos. 

Si vous n’êtes pas trop poisson, le plat a été décliné en une version végétarienne. Ici, la truite a donc été remplacée par un tartare d’asperges. Comptez ici 32 euros. Ce qui est tout à fait honnête comme tarif puisque la clientèle habituée de l’établissement sait que la spécificité de ce restaurant est généralement d’associer les tartares à des cocktails signatures, vendu à partir de 13 euros le cocktail. On s’en sort donc pour une cinquantaine d’euros lorsque l’on se rend ici pour goûter à la formule “classique”. Si vous n’êtes pas trop bulles, pas de panique toutefois, le restaurant continue de proposer son menu habituel. Pour les non initiés, il s’agit principalement de tartares donc, comme son nom l’indique, à déguster de toutes les façons possibles. 

Il est tantôt présenté sous forme de tataki, sashimi, carpaccio ou ceviche, tantôt dans une forme plus classique mais toujours avec des goûts et des saveurs inédites. Parmi les déclinaisons proposées actuellement à la carte, on retrouve un tartare de seiche, aubergine grillée au miso, bouillon dashi et sauce piquante. En dehors du tartare, Luca Termine et Benjamin Homsy, le duo de chef et associé derrière Tatar, proposent aussi d’autres recettes plus gastronomiques, comme ce pigeon accompagné de champignon black pearl et de calamansi.  

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de tester les créations culinaires de chez Tatar, c’est l'occasion ou jamais !

En pratique 

Où ? Au restaurant Tatar, Rue de l'Aqueduc 155, 1050 Ixelles.
Quand ? Durant les mois de juin et juillet 2024 

 

tatar-restaurant.be

Ne manquez plus aucune actualité lifestyle sur sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à nos newsletters thématiques en cliquant ici.