Reine du diamant cool

La Parisienne la plus sympa de la haute joaillerie célèbre les dix ans de Move, sa ligne iconique qui vend une pièce dans le monde toutes les vingt minutes.
Par Marie Honnay. PHOTOS DR. |

3 questions à Valérie Messika

Donnez-nous votre définition du bijou 3.0 ?

Avant que je crée Messika, mes copines voyaient le diamant comme un truc réservé à leur bague de fiançailles. J’ai eu envie de bousculer ces codes-là. Pour moi, un bijou moderne, c’est une pièce très luxueuse qui, une fois portée, n’a rien d’ostentatoire. Il doit juste vous donner un look cool et rock.

Mais un bijou, même s’il est totalement dans l’air du temps, doit aussi conserver une vraie intemporalité. J’aime l’idée du bijou sacralisé, qu’on se transmet. J’accorde également beaucoup d’importance à l’écrin qui le conserve précieusement.

 

Quel est l’endroit du monde qui vous inspire le plus ?

Au risque de vous donner une réponse bateau, je dirai Paris, où je vis depuis que je suis toute petite. J’aime cette ville pour ses nombreux contrastes : la beauté d’une façade haussmannienne en complète opposition avec la pyramide du Louvre ou l’Arche de la Défense, par exemple. Et puis, j’adore la nonchalance des Parisiennes, évidemment.

Leur manière de rendre n’importe quelle tenue cool m’inspire énormément. Le Less is More est un style qui rend, à mon sens, le diamant encore plus cool.

Si votre dressing devait, d’un jour à l’autre, devenir monomarque, quelle identité prendrait-il ?

Je dirais Saint Laurent. J’aimais beaucoup l’époque Yves Saint Laurent, mais j’ai aussi adoré le travail de Slimane.

C’est une marque qui, de tout temps, a donné naissance à des pièces iconiques, dont le smoking. J’ai lu un jour une phrase qui, comme créatrice, m’a fortement marquée : “Vous n’êtes pas une marque si vous n’avez pas créé une pièce iconique”. C’est un peu le cas de Move, une ligne qui, dans mon label, dépasse toutes les autres. Mais c’est une ligne que je qualifie de schizophrénique, parce que j’arrive à lui donner chaque saison de nouvelles déclinaisons.

www.messika.com