Voici l’heure à laquelle vous devriez vous coucher

C’est bien simple, peu importe le nombre d’heures que vous dormez, vous vous sentez toujours aussi fatigué. La raison ? Votre réveil a sonné au beau milieu d’un cycle de sommeil ! Voici comment éviter cela.

Par Tiffany Sales. Photo : Reporters. |

Selon une récente enquête publiée sur le site de Newpharma, près d’un Belge sur deux ( 53%) pense ne pas dormir assez et 35% estiment que leur temps de repos est plus ou moins satisfaisant en fonction des nuits. Pour ce qui est de ceux qui pensent dormir un nombre d’heures suffisant, la statistique chute à 10%.

Enfin, à la question de savoir à quel point le restant de la population dort mal, plus d’un tiers (36%) des 2.323 participants à l’enquête disent souffrir de troubles chaque nuit !

Plutôt ballot lorsqu’on sait que notre période de sommeil est d’autant plus importante en cette période hivernale. Mais comment remédier à cette sensation de fatigue constante ?

Tout est une question de cycles

Comme vous le savez sans doute, le sommeil est composé de quatre phases :

La phase d’endormissement qui ne dure, normalement, pas plus de 20 minutes.

Le sommeil léger marquant le début de la récupération physique et intellectuelle. Durant cette phase, le dormeur est encore très sensible à l’environnement extérieur. Un bruit ou une lumière intense suffisent pour le réveiller facilement. 

S’ensuit le sommeil profond où le dormeur commence à devenir insensible aux facteurs extérieurs. Ses défenses immunitaires sont renforcées et les informations accumulées tout au long de la journée s’ancrent dans sa mémoire.

Et le sommeil paradoxal, la phase où les rêves sont les plus nombreux. Son nom est issu du paradoxe entre des signes de sommeil profond (disparition totale de tonus musculaire) et des signes d’éveil (ondes électriques et mouvements oculaires rapides). 

Ces quatre phases durent environ 90 minutes mais en une nuit de sommeil, quatre à six cycles peuvent se succéder en étant entrecoupés par des phases de semi-réveil. Et c'est là que se joue votre bonne humeur du petit matin...

Si votre réveil a le malheur de couper votre sommeil en plein milieu d’un de ces cycles, c'est plié, vous vous réveillerez fatigué. Autrement dit, se réveiller à la fin d’un cycle de sommeil, est la meilleure garantie de se lever en forme !

L'heure de coucher idéale en fonction de votre réveil

Notez que pour un adulte, cinq cycles complets sont nécessaires pour récupérer de la fatigue de la veille, soit, 7h30 de sommeil. Ainsi, si vous mettez 15 minutes à vous endormir et que vous devez vous lever à 6h30, l’heure de coucher idéale est soit à 21h15 (6 cycles, 9h de sommeil), soit à 22h45 (5 cycles, 7h30 de sommeil). Si vous vous levez à 7h, ajoutez 30 minutes (coucher à 21h45 ou 23h15).

Vous n’avez pas envie de calculer ? Rassurez-vous il existe de nombreuses applications et sites qui peuvent vous aider, comme jevaisbiendormir.com, par exemple.