Allergies au pollen : 4 remèdes naturels pour se soulager

Nez qui coule, éternuement, yeux qui grattent, etc. Le soleil et le mercure qui grimpe ramènent avec eux son lot d’allergies.  Pour les personnes sensibles au rhume des foins, cette année s’annonce être particulièrement difficile puisque la concentration en graminées serait largement au-dessus des seuils critiques. Alors pour se soulager naturellement, voici quelques remèdes. 

Par Anissa Hezzaz. Photo by Paul M / Heather Barnes on Unsplash / Congerdesign de Pixabay / Jason Long on Unsplash |

C’est la saison du pollen, en témoigne vos yeux rougis et vos éternuements à répétition. Et si depuis quelques jours, vous avez l’impression que rien ne peut calmer vos allergies, ce n’est pas pour rien : le réseau de surveillance aérobiologique belge, a constaté que les concentrations de grains de pollen de graminées dans l’air étaient largement au-dessus du seuil critique, en particulier à Bruxelles. Dès lors, votre calvaire risque bien de se voir prolonger. Heureusement, il existe quelques remèdes naturels qui ne vous soigneront pas, mais qui pourront au moins soulager vos symptômes. En voici 4. 

Une tisane d’orties

Puisque l’ortie est connue pour son côté urticant, difficile à croire qu’elle a le don de soulager nos maux liés au rhume des foins. Pourtant, grâce aux nombreuses vitamines qu’elle contient, l’ortie possède des propriétés anti-inflammatoires et antihistaminiques. Il suffit donc de laisser infuser quelques minutes des feuilles d’orties dans de l’eau bouillante et de boire cette infusion pour diminuer les éternuements et les yeux qui pleurent.  Pour la rendre meilleure au goût, vous pouvez la mélanger à du rooibos, une plante d’Afrique du Sud qui grâce à ses composés en phénoliques permet également de soulager le rhume des foins. Si vous n’êtes pas trop tisane, il est également possible de consommer de l’ortie sous forme de gélules. 

Du miel 

Remède de grand-mère par excellence, le miel permet d’apaiser les maux de gorge et la toux sèche. En cas de rhume des foins, certains affirment également qu’il pourrait nous désensibiliser aux pollens locaux, à condition d’en choisir un bio et produit dans la région. Si cette théorie se base sur le concept d’immunothérapie, qui consiste à consommer graduellement du pollen pour se désensibiliser naturellement, le miel local ne serait cependant pas forcément plus efficace pour nous soulager qu’un autre miel, car il ne contiendrait que d’infimes traces de pollen, qui plus est, ne serait pas forcément celui auquel nous sommes allergiques. Néanmoins, le miel peut apaiser les tissus enflammés et soulager nos maux de gorge. 

Un jus d’oignon rouge

Peu ragoutant, consommer du jus d’oignons rouges pourrait pourtant soulager les symptômes de type allergique grâce à la quercétine qui s’y trouve. Celle-ci permet en effet de diminuer la production d’histamine et donc d’agir comme un antiallergique. Rassurez-vous, il existe d’autres aliments contenant cette substance, tels que les pommes, le thé, le raisin rouge, le vin rouge, l’ail, etc.   Vous pouvez donc très bien adapter votre régime alimentaire pour soulager vos symptômes, mais pour obtenir de réels effets antiallergiques, mieux vaut coupler son alimentation à la prise de compléments alimentaires. 

Des compresses de camomille

L’allergie au pollen se traduit aussi souvent par des gonflements oculaires et les yeux qui grattent. Pour en venir à bout, on prend une compresse imbibée de camomille, et on la pose sur ses yeux durant plusieurs minutes. La camomille possède en effet des vertus apaisantes et permet de décongestionner les yeux irrités en un rien de temps. 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :