Boire du gin tonic, le remède anti-rhume de l'hiver

Avec des températures plus fraîches et l’hiver qui pointe gentiment le bout de son nez : la saison des rhumes est là ! Ceux qui y sont très sensibles vont passer les mois qui arrivent à avoir le nez qui coule à flots, les yeux rougis par le froid et enfin, la tête comme un sceau ! À moins que vous ne vous mettiez à boire du gin… si l'on en croit une étude britannique !

Par Anissa Hezzaz. Photos : Rawpixel / Pexels. |

Entre vos yeux gonflés, les éternuements à répétitions et votre nez qui ne cesse de couler, vous n’avez pas échapper aux premiers grands rhumes de la saison.

Si vous disposez déjà de tous les médicaments qu’il vous faut dans votre pharmacie, le spray nasal ne suffira peut-être pas à décongestionner vos sinus et les anti-inflammatoires à faire baisser votre température. Un autre remède, aussi surprenant soit-il, pourrait bien vous aider à en venir à bout : le gin tonic ! En effet, selon une étude, réalisée par le docteur Andy Whittamore et publiée sur le site de l’organisation de lutte contre l’asthme Asthma UK, boire du gin tonic aiderait à lutter contre le rhume.

Un apéro hivernal idéal 

    Plutôt que de boire un grog au rhum et des infusions au thym, vous pourriez en réalité profiter d’un bon gin tonic bien frais en guise de remède. Le gin ayant un niveau d’histamine et de sulfite faible, il pourra freiner les symptômes du rhume après quelques gorgées. Même chose pour la vodka, qui pourrait bien devenir notre meilleur ami cet hiver. Boire du gin ou de la vodka en hiver serait donc une bonne idée si vous voulez vous préserver. En été aussi d'ailleurs, puisque le gin aurait le même effet sur les personnes ayant le rhume des foins. " L’histamine est un médiateur chimique produit par le corps en réponse aux allergies. On prend d’ailleurs des antihistaminiques pour soulager les symptômes des allergies comme le rhume des foins", relevait le docteur responsable de l'étude.

    À l’inverse, le vin, le cidre ou encore les bières contiennent des niveaux d’histamines élevées, et pourraient empirer vos symptômes, notamment les yeux qui picotent et le nez qui coule. 

    Si le gin ne doit pas devenir un traitement en soi contre le rhume ( on rappelle quand même que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé), vous ne devrez pas forcément mettre un trait sur l’apéro la prochaine fois que vous tomberez malade : commandez un gin et réservez vos tisanes pour plus tard ! 

    Lire aussi :