Les fruits et légumes à privilégier pour un potager sur le balcon

Cultiver des légumes en appartement, une lubie ? Pas vraiment puisque depuis de nombreuses années, le potager urbain  arrive progressivement et s’invite sur les terrasses, balcon et même dans la cuisine pour permettre aux citadins de s’adonner aux joies du jardinage quand on ne dispose pas d’un lopin de terre. Mais  évidemment, chaque centimètre carré compte alors voici les aliments à cultiver pour un rendement optimal. 

Par Anissa Hezzaz. Photo by Megan Thomas on Unsplash. |

Avant de se lancer dans la conception d’un potager urbain, il est primordial de se poser plusieurs questions : de quelle surface je dispose pour planter mes légumes ?, et quelle sera ma consommation ?  En effet, un potager urbain est par définition petit et pour qu’il soit rentable, mieux vaut choisir les bons aliments dès le départ afin d’éviter le gaspillage inutile. Ensuite, il faut aussi se dire que tous les fruits et légumes ne se prêtent pas à la culture en pot. Petit tour d’horizon. 

Les herbes aromatiques

Basilic, persil, menthe, ciboulette, estragon, etc : les plantes aromatiques en plus d’être faciles à entrenir se prêtent parfaitement à la culture sur balcon. Attention toutefois, car toutes les plantes aromatiques ne font pas forcément bon ménage cultivées ensemble. Associez l’estragon, l’oseille, le persil, la ciboulette et la coriandre et placez-les si possible mi-ombre, mi-soleil. Quant au thym, il a besoin de beaucoup de lumière, on le placera donc plein soleil à côté d’herbes telles que le laurier ou le romarin. Enfin, la menthe se développe rapidement, on préfèrera donc la laisser seule. 

Des légumes à croissances rapides

Oubliez la pomme de terre ou les carottes si vous ne bénéficiez pas de beaucoup d’espace, car elles se développent très lentement et demandent surtout un contenant assez profond. Pour débuter, les radis et les tomates cerises s’avèrent être des légumes parfaits pour la culture en pot. De même que les concombres, cornichons, poivrons ou laitue. Côté fruits, pensez plutôt aux arbres à fruits nains, ou aux framboisiers, muriers et fraisiers.   

Des mini-légumes

Certaines variétés de légumes sont petites par nature et prennent donc naturellement moins de place, comme certains navets ou concombres par exemple. D’autres peuvent se cueillir simplement de manière précoce. C’est notamment le cas des courgettes. 

Notez également que qui dit ville, dit aussi plus de pollution. Il est donc très important de nettoyer méticuleusement tous vos aliments une fois récoltés. Et si vous avez le choix, préférez mettre votre potager côté jardin, plutôt que côté rue pour les protéger. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

 
Lire aussi :