Orelsan s’engage avec la nouvelle collection de sa marque Avnier

Lancée en 2014 par le rappeur Orelsan et le créateur Sébastian Strappazzon, Avnier lance une nouvelle collection. Baptisée "Techs", elle met en avant des techniciens du monde du spectacle touchés de plein fouet par la crise actuelle.

PAR MARGAU GONZALEZ. CRÉDIT PHOTO : AVNIER |

La crise sanitaire a impacté de nombreux corps de métier. À commencer par le monde de la culture qui est à l’arrêt depuis plus d’un an maintenant. Concerts, pièces de théâtre expositions, tout cela demeure aujourd’hui un lointain souvenir. Alors pour ne pas oublier les figures de l’ombre, Orelsan a décidé de mettre sur le devant de la scène six techniciens, dans la nouvelle collection "Techs" de sa marque de prêt-à-porter, Avnier.

 

Une collection en coton biologique

Il y a quelques jours, Avnier a dévoilé sa nouvelle collection printemps/été 2021. Baptisée "Techs", elle est fabriquée en coton biologique certifié GOTS et OEKO TEX 100. En créant leur marque, Orelsan et le créateur suisse Sébastian Strappazzon, ont souhaité participer à une mode utile, performante et durable. Avec "Techs", les deux compères tiennent leur engagement en faveur de la slow fashion.

Côté design, les pièces sont casual tout en étant travaillées grâce à des illustrations et des coupes restructurées. Le maître-mot de cette collection ? Confortable. À l’heure où une grande majorité des travailleurs sont en télétravail, "Techs" arrive à point nommé. Casquette, masque, t-shirts, hoodies, vestes, shorts : toutes les pièces mises en vente sont unisexes.

 

Des techniciens qui se sont réinventés

En plus d’être engagée sur le plan environnemental, "Techs" est consacrée aux techniciens du monde du spectacle. D’où son nom. Pour faire la promotion de la nouvelle collection sur les réseaux sociaux, Avnier a choisi de mettre en lumière une partie de l’équipe qui accompagnait Orelsan sur la tournée La fête est finie. Résultat, ce sont six techniciens qui se sont prêtés au jeu. Ils ont ainsi pris la pose chez eux, en expliquant leur quotidien chamboulé.

On rencontre alors Malcolm, technicien de plateau. Habituellement en charge du matériel et des équipements lors des concerts, aujourd’hui, il s’occupe de sa fille et joue aux jeux vidéos. Lisa, ingénieur du son, profite de son temps libre pour jardiner et s’occuper d’un potager. Eddie, lui est musicien. Il joue de la guitare, de la basse, du piano, de la talkbox. En attendant que les choses bougent, il a développé son propre instrument, la Fatboo. Normalement en charge des instruments de musique et des éléments de sonorisation sur scène, Mika répare une péniche sur laquelle il vit désormais. Fabien, lui, est technicien lumière. Aujourd’hui, il travaille à la SNCF. Enfin, on fait la connaissance de Julien, régisseur général. Sur les tournées, il est chargé d’organiser la mise en œuvre des concerts et coordonne les équipes. En attendant la reprise des concerts, il travaille dans l’administration. Ainsi, chacun a su se réinventer ou profite du temps qui lui est offert pour s’adonner à sa passion.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.