Pourquoi adopter des produits d’entretien naturels et écologiques pour sa maison ?

Si nous voulons préserver l'écologie et notre santé, il est indispensable de changer nos habitudes en matière d’entretien et nettoyage. Alors, pourquoi le ménage naturel n’a-t-il pas encore été adopté par tous les foyers ?

Par Elisa Dell'Aiera. Photo by JESHOOTS.COM on Unsplash |

Dégraissant, crème décalcifiante, produit lessive et adoucissant, nettoyant pour vitres, eau de Javel, et autres, sont des produits qui nous sont familiers car nous les utilisons quotidiennement. Pourtant, les scientifiques ne cessent de souligner que ces produits contiennent des substances indésirables pour notre santé et l’environnement et que leur utilisation a un réel coût sur notre équilibre naturel.
Acide chlorhydrique, butoxyéthanol, peroxyde d’hydrogène, EDTA, Metaperiodate de sodium, la liste des substances toxiques présentes dans nos produits d’entretien classiques est longue. Tous sont allergisants, irritants, corrosifs, et nocifs pour l’environnement mais pourtant facilement remplaçables par des composants naturels. Laura Marciniak - responsable de la partie marketing et communication de la marque H2O at Home, une marque de produits d’entretien et cosmétiques naturels et écologiques - nous parle de l’importance d’un changement d’habitudes en matière d’entretien pour sa maison.

Les avantages d’un ménage plus naturel

« C’est aussi bien pour les paresseux du ménage, que pour les amoureux du ménage », nous confie Laura. Un ménage plus naturel et écologique, c’est limiter le nombre de produits d’entretien que l’on a chez soi pour adopter des produits multi-usages et plus durables. De ce fait, on gagne de la place dans ses placards et on économise de l’argent en achetant moins et de qualité supérieure. Et puis, ça limite notre consommation de déchets, et c’est sans doute l’argument le plus important si l’on veut préserver notre écologie.

Nettoyer avec des produits naturels permet également, et avant tout, de garder un intérieur sain et de limiter la pollution de l’air dans votre maison. On estime que l’air des maisons est 5x plus pollué que l’air extérieur. Par manque d’aération sans doute, mais également à cause de tous les produits chimiques que l’on utilise chez soi, qui font voler des microparticules polluantes. En multipliant les produits, il y a un effet cocktail de parfums de synthèse et de substances chimiques en tout genre que nous finissons par respirer.

Et enfin, « l’odeur ! Ça prend beaucoup moins au nez que des produits comme l’eau de Javel, du Cilit Bang ou du Cif, qui finissent carrément par nous donner mal de tête » conclu Laura. C’est toujours agréable de rentrer chez soi et que ça sente bon, mais vous pouvez facilement remplacer les parfums de synthèse de vos produits d’entretien par un bâton d’encens ou par quelques gouttes d’huiles essentielles dans un diffuseur par exemple.

 

Le propre n’a pas d’odeur

Au vu de toutes les qualités d’un entretien naturel / écologique et de tous les dangers de nos produits classiques, on pourrait se demander : comment se fait-il alors que ce type de ménage ne soit pas plus populaire et déjà adopté dans tous les foyers ? Pour Laura, tout est une question de culture et d’éducation : « On nous a habitués à penser que propre équivalait à sentir bon. Alors que propre c’est simplement se débarrasser des poussières et des bactéries. Chose que l’eau est capable de faire à elle toute seule. Les produits naturels ont encore la mauvaise réputation de ne pas sentir bon, alors que beaucoup contiennent des huiles essentielles qui apportent le délicat parfum dont vous avez besoin dans votre intérieur ». Elle ajoute aussi que de nos jours, il y a une espèce d’obsession culturelle pour la désinfection à tout prix, alors qu’on ne peut pas vivre dans un endroit complètement stérile, ce serait même mauvais pour notre santé.

Le matraquage publicitaire a aussi un rôle majeur. On ne cesse d’entendre que ces produits chimiques sont « miraculeux » : on vous promet des produits qui rendront votre linge plus blanc que blanc, on voit des sols salis comme si vous veniez d’organiser un match de rugby dans votre salon se nettoyer d’un simple coup d’éponge et des toilettes redevenues neuves par un simple coup de chasse… Bien qu’il ne s’agisse que d’images pour illustrer des qualités exagérées, ça nous conditionne à penser qu’au plus c’est agressif, plus c’est bon.

 

Le kit de départ

Mais qu’est-ce qu’un produit naturel et écologique ? Que choisir pour l’entretien de sa maison ? Les produits « écologiques », ce sont des produits qui évitent les ingrédients qui se dégradent mal et polluants. Ils privilégient les composants sûrs pour limiter les risques d’allergie et d’irritation ainsi que les ingrédients suspectés de perturber le système hormonal. Écologique, c’est aussi consommer des produits locaux afin de limiter le coût en CO2 lors des transports et privilégier les produits en vrac non emballés pour réduire la production de déchets. Pour vous aider dans cette démarche, Laura nous livre son kit de départ pour un ménage plus sain. Le tout est d’adopter le multi-usage pour un minimum de produits chez soi.

  • Avec de l’eau et des chiffonnettes en microfibres vous pouvez faire 90% de votre ménage. « Cette année, on a fait passer des tests en laboratoire d’analyse microbiologique et il s’avère que la chiffonnette en microfibres est capable de retirer 99,99% des bactéries présentes sur une surface », nous explique-t-elle. D’un point de vue économique, ça permet de limiter les produits d’entretien dans son placard puisqu’un simple chiffon remplace une multitude d’autres produits. Ça permet également un nettoyage durable : « j’ai reçu mon tout premier kit de chiffonnettes il y a 7 ans lorsque j’ai commencé à travailler pour H2O et il est encore dans ma cuisine. »
  • La crème d’argile est aussi un produit durable, économique et écologique. Très efficace contre le calcaire, la graisse et les tâches, l’argile remplace facilement les crèmes pour vitrocéramique, les mousses pour four, les produits d’entretien pour bijoux, les savons pour chaussures et même les nettoyants pour jantes de voiture. En plus, c’est une matière solide donc on n’a pas tendance à en mettre de trop. Vous tiendrez facilement plus d’un an avec un pot de 500g.
  •  Le détachant pour textile solide permet de nettoyer les tâches et de limiter le recours aux lessives gavées de produits chimiques, qui causent des tas d’allergies. Laura nous livre une autre petite astuce : « pour tout autre produit, vous pouvez vous fier au label ecocert qui est quand-même une garantie d’avoir un produit qui sera plus sain que les autres. »

Kit premium à 88€ disponible sur h2oathome.be

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :