Le froid fait-il brûler plus de calories ?

Voilà une question qui vous turlupine, le froid vous incitant à passer plus de temps à table à manger des plats bien gras qu’à la salle de sport…

Par Tffany Sales. Photo : Pixabay. |

Avec la vague de froid qui s’abat sur notre royaume, les questions de son effet sur l’organisme reviennent. Permet-il de brûler davantage de calories et donc de maigrir ? Faut-il manger plus gras ou plus qu’en temps habituel ?

En théorie, oui, le froid fait brûler davantage de calories à notre organisme. En effet, sous les 17°C, l’organisme va dépenser plus de calories pour conserver sa chaleur interne qui avoisine les 37°C.

Comme le rappelle la nutritionniste Corinne Chicheportiche-Ayache au Figaro: « Le corps dépense les calories ingérées via trois champs d'action. D'une part en bougeant ou durant un effort physique, d'autre part en fonctionnant tout simplement, puis grâce à la thermogénèse. Autrement dit, le corps brûle des calories pour réguler sa température face au froid. »

Toutefois, ne vous emballez pas. Le froid a un très faible impact sur la perte de poids. Il est en effet assez naïf de penser que ces dépenses énergétiques, relativement faibles, sont suffisantes pour perdre vos kilos superflus.

Il y a 50 ans, oui, mais plus aujourd'hui 

Oubliez donc les soirées raclette et fondue chaque semaine, le froid ne les compensera pas. Nous ne vivons pas comme les Inuits, nous ne chassons pas le phoque dans des conditions météo extrêmes, nos modes de vie sédentaires et nos journées passées dans des endroits chauffés ne requièrent pas un régime alimentaire plus riche en graisse. Comme l’expliquait le professeur Pierre Déchelotte, chef du service nutrition du CHU de Rouen à L’Obs, manger gras pour faire face au froid valait « il y a 50 ans, quand on travaillait aux champs ou qu'on devait marcher une heure pour aller à l'école ».

Vous l’aurez compris, pour mincir, la recette reste donc inchangée : il faut que vos dépenses énergétiques soient supérieures à vos apports caloriques en faisant un peu d’exercice chaque jour et en mangeant sain et varié. Idéalement, des produits de saison pour renforcer vos défenses immunitaires.