#BlackOutTuesday : le mouvement qui envahit les réseaux sociaux de photos noires

Vous n’avez pas pu manquer le raz-de-marée de photos noires déferlant sur la toile depuis ce matin. Ce mardi marque en effet le #BlackOutTuesday, un mouvement de soutien aux manifestations en cours aux États-Unis. Et si vous avez manqué l’info, voici la raison pour laquelle vous ne verrez que du noir aujourd’hui sur les réseaux sociaux. 

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. |

Lundi 25 mai, George Floyd, un homme noir du Minneapolis s’est fait assassiner par un policier blanc qui s’est agenouillé sur son cou pendant plus de huit minutes. Depuis, les manifestations s’enchaînent aux États-Unis, et partout dans le monde, on assiste à une vague d’émoi et d’indignation. En réponse à cet évènement tragique, ce mardi 2 juin a même été rebaptisé le « Blackout Tuesday », pour soutenir le mouvement Black Lives Matter. 

Un mouvement viral

Sur Twitter, Facebook et sur Instagram, les photos affichant un carré noir pullulent de partout et toutes mentionnent le hastag #BlackLivesMatter (« la vie des Noirs compte »). Le principe de ce mouvement invite en fait tous les utilisateurs à ne rien publier d’autre qu’une photo noire durant cette journée afin de soutenir la lutte contre l’injustice raciale. Les réseaux sociaux devenant alors un lieu d’expression pour soutenir les victimes de discriminations raciales.  

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Columbia Records (@columbiarecords) le

 

A l’origine de ce mouvement, on retrouve l’industrie musicale américaine qui a d’abord lancé le hastag « TheShowMustBePaused ». De nombreuses sociétés musicales telles que Spotify, Tik Tok, Sony Music, Warner Records, etc.  ont également décidé de montrer leur engagement en cette journée particulière en arrêtant toute activité commerciale. « Peut-être que, sans musique, nous pourrons véritablement écouter », a déclaré Columbia Records, qui représente notamment Beyoncé et Pharrell Williams. Plusieurs grandes stars comme le basketteur Lebron James, Rihanna, Kendall Jenner, Marion Cotillard ou encore Alexa Chung ont également pris part à ce mouvement très vite devenu viral. 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

* * * * * * * Link in bio

Une publication partagée par @ marioncotillard le

 

 

 

Des hommages partout dans le monde

Mais il n’y a pas que sur internet que les hommages envers Georges Floyd continuent de pleuvoir. Manifestants, joueurs de football et même policiers expriment leur soutien et leur colère en posant un genou à terre. Ce geste, initié par le footballeur américain Colin Kaepernick en 2016, vise à dénoncer les violences policières et racistes subies par les minorités aux États-Unis. Plus près de chez nous, les célébrités aussi font entendre leur voix. Camélia Jordana dénonçait ce 23 mai sur le plateau d’On n’est pas couché, les violences policières qui sévissent aussi en France. "Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic et j'en fais partie. Les hommes et les femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue se font ne massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau", confiait-elle. Une autre preuve que le racisme systémique perdure aux quatre coins de la planète.  

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#BlackOutTuesday

Une publication partagée par RCK Ginger (@gin_and_rckginger) le

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :