Comment se protéger efficacement de la lumière bleue ?

Depuis quelques années, les scientifiques nous mettent en garde contre la lumière bleue. Baisse de la vue, vieillissement de la peau, ce phénomène serait dangereux pour notre santé. Nous vous donnons les clés pour vous en protéger.

Par Margau Gonzalez. Crédit photo : PEXELS/DAAN STEVENS |

Une chose est sûre, la lumière bleue augmente la fatigue oculaire et est à l’origine de nombreux problèmes de vue. Au fait, qu’est-ce que ce phénomène ? La lumière bleue est la plus petite partie du spectre visible par l’œil. Le soir, devant nos écrans, notre cerveau se retrouve pris au piège. Ces faisceaux lumineux lui font croire qu’il fait encore jour. La sécrétion de mélatonine, censée nous préparer au sommeil, est alors stoppée. Beaucoup pensent que seuls les écrans produisent de la lumière bleue alors que le principal responsable est le soleil ! Il existe néanmoins des techniques pour atténuer cette fameuse lumière de nos écrans. 

Changer ses éclairages

La nuit commence à tomber et vous êtes toujours devant votre poste de travail. La lumière vive de votre écran et la pénombre de la pièce créent alors un fort contraste qui fatigue l’œil. Pour l’éviter, pensez à diminuer la luminosité de votre ordinateur et à allumer la lumière. Mais pas n’importe laquelle. Les éclairages LED sont dotés de lumière bleue. Ne vous inquiétez pas, elle est cent fois inférieure à celle émise par le soleil. Néanmoins, privilégiez les ampoules de type "blanc chaud" au "blanc froid", offrant un meilleur confort pour l’œil. Une température de couleur inférieure à 3 000 K est idéale. Lorsque vous utilisez une lampe de bureau, positionnez-la perpendiculaire à l’écran et non devant vous. Vous bénéficiez ainsi d’un éclairage plus naturel, sans être ébloui. De la même façon, si votre lampe peut se bouger, éclairez plutôt le plafond. Ainsi, la lumière ne vous agresse pas.

 

 

 

Activer des filtres sur ses écrans

Le soir, il est aussi conseillé d’activer des filtres sur ses écrans pour limiter l’exposition à la lumière bleue. La plupart des smartphones sont aujourd’hui équipés d’un mode nuit. Une fois activé, ce mode donne une couleur orangée à l’écran agressant moins l’œil. Vous avez la possibilité de le programmer à une certaine heure de la journée jusqu’au lendemain matin. Pour les ordinateurs, il existe aussi plusieurs logiciels limitant la lumière bleue. Le plus connu est f.lux. Ce programme régule automatiquement la température de couleur d’un écran en fonction de la luminosité de la pièce dans laquelle vous vous trouvez. Cette technologie est directement intégrée sur les Mac. 

Il est aussi important de faire des pauses régulièrement. Pour reposer vos yeux des écrans, vous pouvez appliquer la méthode 20-20-20. Faites une pause toutes les vingt minutes, pendant vingt secondes en regardant un objet à vingt feet (six mètres) de vous. De cette façon, vous sollicitez moins vos yeux sur la durée et n’avez plus besoin de forcer pour qu’ils s’accommodent.

 

 

 

Porter des lunettes adaptées

De plus en plus de lunettes anti-lumière bleue sont commercialisées. Les verres filtrent la lumière bleu-violet mais laissent passer la lumière bleu turquoise. Cette dernière présente de nombreux bénéfices comme la régulation du sommeil et de la température. Sur les lunettes de vue, il est possible d’ajouter cette option. Pour les personnes ne souffrant pas de problème oculaire, des lunettes sans correction sont accessibles. Seulement toutes les lunettes ne se valent pas. Préférez celles conforment à la norme européenne EN 166 qui régule les produits susceptibles d’endommager la vision. 

Il n’y a aucune contre-indication à porter des lunettes anti-lumière bleue toute la journée. Au contraire, c’est même conseillé. Il est inutile de ne les porter que devant les écrans, le soleil étant la principale source de cette lumière.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.