On décrypte le vrai du faux après avoir visionné Emily in Paris

Présenté comme le nouveau Sex and the city de Netflix, la série Emily in Paris a énormément fait parler d’elle depuis sa sortie… Mais pas que en bien ! Accusé d'être bien trop cliché aux yeux des Français et particulièrement des Parisiens,  en voici quelques-uns passés au crible pour démêler le vrai du faux. 

PAR HANNA SCHEVENELS. |

Emily in Paris, c’est la nouvelle série Netflix fraiche, drôle et idéale à binge-watcher en un week-end. Sortie le 2 octobre et composée de 10 épisodes, elle a déchaîné la plateforme et a déjà été visionnée plusieurs centaines de fois. Le pitch avait de quoi réjouir. Tout le monde a voulu voir à quoi ressemblait une jeune Américaine envoyée à Paris durant un an. Seulement voilà, la série est victime d’un énorme bad buzz. En cause ? Ses nombreux clichés sur Paris et les Français. On démêle le vrai du faux en cinq stéréotypes.

1.    Paris se résume au Moulin-Rouge et à la tour Eiffel

En regardant la série, vous vous rendrez bien vite compte qu’aucun cliché sur la ville ne sera épargné. Pour la protagoniste, Paris est réduit en tout et pour tout à la Seine, la tour Eiffel et le Moulin-Rouge. Or, la ville a bien évidemment beaucoup plus à offrir, surtout qu’Emily n’est plus une touriste et compte habiter dans la ville de l’amour durant une année. On a donc bien envie de lui botter les fesses et de lui crier d’aller faire un tour au jardin Alpin, à la petite Ceinture, ou encore à la maison Deyrolle. Et oui, Paris ne se résume pas aux clichés et à la version carte postale que nous offre la série. Les coins cachés et les petits bars méconnus sont parfois les plus agréables (testé et approuvé).

2.    Les Français ont un horrible accent en anglais

Tout au long de la série, vous aurez le bonheur d’entendre les Parisiens parler anglais… mal. Qu’on soit bien d’accord, aucune faute de grammaire n’a été retrouvée. Cependant, leurs accents font mal aux oreilles. Alors, cliché ou réalité ? On aurait plutôt tendance à dire que c’est vrai. Il faut se l’avouer, nos copains français ne sont pas les plus doués lorsqu’il est question de parler anglais. Emily a donc bien raison de se moquer de la façon dont ils roulent leurs « r ». Mais dans la vraie vie, qui y arrive vraiment ?
 

 

3.    Les Parisiens sont méchants

À son arrivée à Paris, Emily débarque dans une firme marketing française dont l’accueil sera plutôt sec. En résumé, ses collègues sont méchants et la traitent de plouc sans arrêt. On mentionnera également la concierge de son appartement, qui ne manquera pas d’être exécrable. Sur ce cliché, on est mitigés. Oui, les Parisiens peuvent paraître irritables, mais ils vivent dans une ville bondée, sont souvent surmenés de boulot et sont sans cesse bloqués dans les embouteillages, ce qui peut expliquer beaucoup de choses. En définitive, non, les Parisiens ne sont pas méchants, ils sont juste pressés (et on ne veut pas s’attirer leurs foudres). 

4.    Les Parisiens ont tous un amant ou une maîtresse

En regardant la série, Paris sonne bel et bien comme la ville de l’amour. Nous parlons ici cependant d’un amour infidèle. Chaque personnage, ou presque, se retrouve à papillonner à droite et à gauche. Cliché ? Oui et non. Selon une étude menée par l’Ifop en 2017, les Parisiens seraient plus volages que le reste des Français. Néanmoins, on reconnaîtra que l’ampleur de l’infidélité décrite dans Emily in Paris dépasse l’entendement. Non, une femme qui accepte l’infidélité de son mari, ça ne court pas les rues.

5.    Les Français ont une vision old school de la femme

Tout au long des épisodes, Emily sera surprise par le sexisme des Français qu’elle rencontre, ce qu’elle ne manquera pas de leur faire remarquer. Pour elle, recevoir des sous-vêtements de ses clients ou réaliser une publicité avec une femme nue qui déambule dans la rue, ce n’est pas normal. Sur ce point, on aurait tendance à dire que les choses évoluent. Non, tout n’est pas encore parfait, mais les mouvements égalitaires se font de plus en plus entendre, et d’autant plus à Paris, notamment au travers des comptes Instagram d’influenceuses engagées et d’affiches collées sur les murs. Cliché donc ? On ose l’espérer.

Alors finalement, on regarde la série ? Oui, pour vous faire votre propre avis sur tous ces stéréotypes. On y jette aussi un coup d’œil pour les tenues d’Emily, toutes plus stylées les unes que les autres. Une véritable source d’inspiration qui vaut le détour.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Personne plus qu'Emily ne mérite un best-of de ses tenues. ✨

Une publication partagée par Netflix France (@netflixfr) le

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :