Grand Prix d'Horlogerie de Genève : « And the winner is ! »

Chaque année, la cérémonie de remise des prix du Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG) récompense l’excellence. Que faut-il en retenir ?

Par Magali Eylenbosch. Photos: D.R. |

Le jeudi 7 novembre dernier, le palmarès du 19ème Grand Prix d’horlogerie de Genève a été dévoilé sur la scène du théâtre Léman. Pour l’occasion, le comédien, Édouard Baer, a officié en tant que maître de cérémonie. 84 montres étaient en compétition, représentant comme à l’accoutumée le savoir-faire mais aussi la créativité.

Audemars Piguet

Saluons le travail de la Manufacture Audemars Piguet, triplement récompensée. Elle remporte le Grand Prix de l’Aiguille d’Or avec sa Royal Oak Quantième Perpétuel Ultra-Plat Automatique (1), mais aussi le Prix de la Complication pour Homme avec la Code 11.59 Répétition Minute Supersonnerie et le Prix de la Montre Iconique avec la Royal Oak « Jumbo » Extra-Plat.

 

 

En vue de la célébration de son 20ème anniversaire, le GPHG a annoncé la création prochaine d’une Académie. Ses ambassadeurs prendront part aux différentes étapes de sélection des montres et auront pour mission la promotion de l’art horloger dans le monde.

Les autres prix

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. Lire aussi :