La plante anti-moustique qu’on a tous chez soi

Vous l’aurez sûrement remarqué, après seulement trois jours de soleil, les moustiques ont déjà refait leur apparition, et ils piquent!
Oubliez l’insecticide, voici une astuce naturelle pour s’en prévenir.

Ingrid Van Langhendonck, Photos Unsplash |

Ils sont déjà là

À peine trois jours que le soleil est de retour en Belgique, et vous nous voilà déjà envahis de moustiques… Alors que la plupart d’entre nous ont dormi avec la fenêtre ouverte, pour enfin profiter des températures agréables et laisser rentrer l’air dans la maison, les moustiques sont arrivés presque instantanément… Et ils n’ont pas du tout l’air fatigués de leur longue hibernation, ils sont plus virulents que jamais… On le sait, il existe de nombreuses méthodes naturelles et astuces de grand-mère pour s’en prévenir, certaines sont plus efficaces que d’autres, mais en voici une révélée par un jeune français sur les réseaux qui intrigue tant elle semble trop simple pour être vraiment efficace. Et pourtant ….

En vidéo: les 5 légumes les plus faciles à cultiver chez soi

Le basilic

En effet, d’après Jonathan Coni, un instagrammeur français, auteur d’un guide intitulé « Astuces de génie » et qui dispense chaque jour sur Instagram toute une série de trucs et d’astuces totalement gratuits pour tous les problèmes du quotidien, le basilic serait la solution. Récemment, il a publié sur son compte Instagram le moyen le plus efficace et le moins cher pour en finir avec les piqûres de moustiques… Sa solution : un plant de basilic frais ! (oui, le même que celui que vous achetez pour assaisonner votre tomate-mozzarella). Que vous le posiez en pot sur votre lieu de vie, sur votre table de nuit ou que vous en préleviez quelques feuilles pour les frotter contre votre peau, Jonathan assure que c’est le moyen le moins cher et le plus efficace pour éloigner les moustiques…

Ça marche ?

Évidemment, que ce soit le basilic, la lavande, la citronnelle ou tout autre répulsif naturel, l’efficacité n’est jamais garantie à 100 %, car l’activité des moustiques dépend aussi souvent de la peau des uns et des autres, mais cela a l’avantage d’être une méthode très peu coûteuse et qui fonctionne assez efficacement, si l’on en croit les commentaires sous les publications Instagram de Jonathan Coni…  

Ne manquez plus aucune actualité lifestyle sur sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à nos newsletters thématiques en cliquant ici.