L’Atsukan, la nouvelle parenthèse bien-être qui s’invite à Bruxelles

En quête d’une bulle où vous ressourcer en toute tranquillité ? Les « sentos », ces bains publics traditionnels du Japon s’invitent à Bruxelles et prennent place dans un hôtel bien connu. Zoom sur cette expérience bien-être qui promet de vous faire oublier tous vos soucis. 

Par Anissa Hezzaz. Photos : @Xavier Portela. |

Atuskan en japonais fait référence au saké que les Japonais ont l’habitude de consommer chaud, à environ 50 °C. Ici, rien à voir avec la boisson, quoique.. Atuskan, c’est la nouvelle parenthèse bien-être qui a pris place au sous-sol de l’hôtel Jam, cet hôtel bien connu qui vient tout juste de lancer le Brussels Social Club, un lieu de rencontres et de partages sécurisé en temps de covid. En effet, chaque étage de l’hôtel s’est récemment transformé en concept bien particulier où il est tantôt possible d’aller simplement boire un verre, tantôt possible de danser, ou encore d’organiser une pool-party en petit comité. 

Un spa "made in Japan"

Au sous-sol, au cœur de l’Atsukan, c’est donc une toute autre ambiance qu’on y trouve. Ici, on oublie les tracas du quotidien et on se focalise sur une seule chose : son bien-être personnel. Loin de l’agitation survoltée des autres étages, le sous-sol devient une parenthèse paisible où l’on vient se relaxer. Le décor est brut et tamisé : une enfilade de 10 baignoires individuelles en bois précieux, une robinetterie dernier cri, d’épais rideaux en patchwork et dans le fond de la pièce, un bar tamisé par des lanternes recouvertes d’inscriptions japonaises. 

Tout est conçu pour nous faire vivre l’expérience si particulière des « sentos », ces bains publics japonais très en vogue au Japon. A l’instar de nos centres wellness, les « sentos » sont très ancrés dans la culture japonaise. On en trouve un peu près dans toutes les grandes villes et les Japonais en sont friands. Et désormais, ils s’invitent aussi à Bruxelles ! Concrètement ici, vous vous glissez nu dans des bains traditionnels dont la température avoisine les 42 °C. Pendant trente minutes, on flotte jusqu’à revenir au stade quasifœtal dans une eau délicatement parfumée par des huiles essentielles vertueuses (Yuzu, Sugi, Shoga ou Kiso Hinoki), on grignote des otsumami (tapas salées) ou des oyatsu (desserts sucrés) cuisinés par le traiteur japonais Amaka et on sirote un saké ou encore un whisky d’exception sélectionnés par un Saké sommelier.

Ensuite, on termine l’expérience par un passage au sauna pour être totalement apaisé et détendu. A l’instar du rituel en lui-même, tout ici a été pensé pour éveiller les sens. De l’architecture japonisante à la sauce récup’ et délirante made in Lionel Jadot jusqu’aux mets et breuvages servis et sélectionnés avec soin en passant par la bande son, une playlist 100% nipponne. 

Le prix ?  50 € pour les non-résidents de l’hôtel. 40 € pour les résidents de l’hôtel.

Tentés ? L’expérience sera accessible à partir du 1er juillet du mercredi au samedi de 17h à 22h. Dernière réservation à 21h. Réservation via via : www.jamhotel.be/atsukan ou par téléphone : 0470/13.21.84 et email : atsukan@jamhotel.be 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :