Le lacquemant, spécialité liégeoise débarque enfin à Namur

Avec la crise épidémique, les foires n’ont pas le droit de s’installer en Belgique. Qu’à cela ne tienne, la Pâtisserie Gantoise a posé ce samedi son célèbre food-truck à Namur. Elle propose notamment de faire goûter aux visiteurs les lacquemants.

Par Margau Gonzalez. Crédit photo : Pâtisserie Gantoise |

Le food-truck de la Pâtisserie Gantoise fait son grand retour à Namur ! Les habitués retrouveront entre autres les incontournables gaufres de Bruxelles, les churros, les beignets aux fruits et les croustillons. Au vu de la situation, la famille Busch a décidé d’agrandir sa carte avec un snack salé. Vous pouvez donc y retrouver des hot-dogs, des frites, des burgers et des saucisses géantes. Sur sa page Facebook, la pâtisserie en a profité pour annoncer une grande nouvelle qui a ravi les internautes. Vous pouvez désormais vous régaler avec des lacquemants ! C’est avec une immense joie que les visiteurs accueillent l’arrivée de cette spécialité liégeoise : "enfin des lacquemants, en tant que Liégeois habitant à Namur, je trouvais ça désolant lol", se réjouit un internaute.

Pour les curieux souhaitant découvrir les lacquemants, le stand est ouvert tous les jours de 12 à 22h. Vous le trouverez Boulevard Cauchy 29, à Namur.

 

 

Une histoire de famille

La Pâtisserie Gantoise est avant tout une histoire de famille. Depuis 1876, elle ravit les papilles de petits et grands. À bientôt 48 ans, Jean Busch est aujourd’hui à la tête de l’entreprise et représente la cinquième génération. Son food-truck arpente régulièrement les routes de Belgique dans les foires et autres événements pour faire découvrir leurs spécialités : les croustillons et les gaufres de Bruxelles et de Liège. Les traditionnels lacquemants fabriqués depuis 140 ans par la famille, sont réalisés à partir de sirop maison fait sur place.

D’où viennent les lacquemants ?

Les premiers lacquemants ont été réalisés en 1903 par Désiré de Lille. L’histoire raconte qu’il travaillait à l’époque aux Établissements Lacquemant, une friterie foraine lilloise et a créé la gaufrette et le sirop avec le pâtissier. Quelques années plus tard, le Liégeois rentre au pays avec la fameuse recette dans ses valises et décide de lui donner le nom de son ancien employeur. Depuis, les ingrédients sont tenus secrets par sa famille. Alors les concurrents ont créé leurs propres lacquemants. Avec ou sans cannelle, de la fleur d’oranger, la recette diffère selon chacun. La gaufrette au sirop sucré ne se trouve généralement pas facilement en dehors de la foire de Liège qui a lieu au mois d’octobre. 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.