Quel type de yoga choisir, et pour quels bienfaits ?

Envie de se mettre au yoga ? Il existe de nombreuses formes de yoga, chacune avec ses bienfaits, ses avantages et ses difficultés. Mais comment choisir celle qui nous convient ? On vous en présente cinq, à vous de faire votre choix !

Mathilde Trocellier. Photos : Avrielle Suleiman / Unsplash. |

Associant des mouvements, des postures et de la méditation, le Yoga est devenu l’un des sports les plus pratiqués de nos jours. Facilement réalisable chez soi ou en plein-air, en solitaire ou en groupe, cet art ancestral a connu de nombreuses variations depuis ses anciennes pratiques. Aujourd’hui, les types de yoga se nomment par dizaine. Pour autant, quel type de yoga choisir, pour quelle pratique et quels bienfaits ?
On fait le point sur cinq types de yoga.

Yoga détox : pour détoxifier le corps et l’esprit

Par des postures simples, le Yoga détox invite à prendre soin de soi physiquement et mentalement. En effet, ce Yoga insiste sur le bien-être général. Grâce à des mouvements et des postures spécifiques, ce yoga dit « dynamique » enchaîne des mouvements simples à réaliser, dans le but de détoxifier le corps et d’apaiser l’esprit. Le principe : chaque partie du corps est étirée puis compressée pour éliminer l’acide lactique (à l’origine des douleurs musculaires et de la fatigue).

 

 

Particulièrement efficace lorsqu’il vient compléter une autre activité sportive (course à pied, vélo, renforcement musculaire), le Yoga détox permet de travailler le corps différemment pour en arriver à améliorer la digestion, le sommeil, réduire le stress et perdre quelques kilos au niveau du ventre.

Fly Yoga : pour renforcer les muscles en douceur

Yoga aérien qui a fait beaucoup parler de lui en 2009 (année de naissance de cette forme de yoga), ce type de yoga associe détente et renforcement musculaire, avec un gros travail de méditation et d’équilibre.
Se pratiquant avec des hamacs, le Fly Yoga alterne des postures au sol et des positions aériennes pour faire travailler les muscles en profondeur tout en étant dans les airs, en apesanteur.
À la fois artistique et fun, le Fly Yoga combine des postures de cirque, des exercices de danse, des exercices de relaxation musculaire et des postures aériennes. Si cette combinaison peut faire déchanter les débutants, qu’ils se rassurent : le Fly Yoga n’est pas une pratique dangereuse, le hamac de yoga étant très bien équipé pour soutenir et éviter les chutes, avec des étriers, un tissu résistant et une mousse antidérapante.

 

 

Les bienfaits de ce type de yoga sont dûs à l’absence d’apesanteur : le yoga au sol est soumis à l’apesanteur, le Fly Yoga est beaucoup plus libre mais il demande un bon équilibre. Parfait pour les personnes souffrant de douleurs musculaires, lombaires ou dorsales, le Fly Yoga permet de renforcer les muscles en douceur par son travail d’équilibre.

Hatha Yoga : pour travailler sa concentration et mieux gérer ses émotions

Réputée comme particulièrement douce, cette discipline aide sur le plan physique à améliorer la souplesse et à diminuer les douleurs au niveau du dos. Quant au plan mental le Hatha Yoga aide à mieux gérer ses émotions, à mieux gérer son stress en plongeant le pratiquant dans un état de relaxation et de méditation intense.
En effet, cjaque séance dure une heure environ, avec un premier temps consacré à la détente par des exercices de respiration, suivi d’un échauffement musculaire. Ensuite, les postures s’enchainent. Celles-ci, plus ou moins physiques, permettent de travailler toutes les parties du corps selon un ordre précis. Enfin, la séance se termine par un moment de détente absolue en position allongée.
Le Hatha Yoga est un bon moyen de se reconnecter au monde, mais surtout à soi : en se plongeant dans des états de méditation intense, le corps relâche la pression et se détend. Le stress et les mauvaises émotions sont alors suprimées.

 

 

Strala Yoga : pour un yoga décontracté

Pensé par sa créatrice Tara Stiles pour casser les codes du « yoga classique » et en faire une discipline fun et moins contraignante, le Strala Yoga est la forme de yoga la plus décontractée.

 

 

En effet, l’objectif du Strala Yoga n’est pas de réussir à reproduire toutes les postures du yoga à la perfection mais d’essayer en s’amusant. Combinant des exercices de renforcement musculaire pour tous les muscles du corps à des techniques issues du Fitness (pompes abdos), à la fois simple et rapides, le Strala Yoga change des autrs types de yoga dans sa pratique : les cours sont rythmés, en musique, il y a beaucoup d’enchaînements et les postures sont maintenues pendant peu de temps. De plus, il est possible d’improviser des mouvements, pour encore plus de fun !
Si l’état d’esprit du Strala est d’être fun, il l’est aussi d’être fitness et stretching, ses bienfaits étant les suivants : le corps est sculpté, il brûle des calories et permet d’obtenir une silhouette svelte et harmonieuse. C’est une forme de yoga loin des codes spirituels classiques, qui se centre vraiment sur le travail du corps. De quoi trouver un yoga peu commun permettant de se dépenser en s’amusant !

Restorative Yoga : pour apaiser le corps et l’esprit

Le Restorative Yoga a pour but de réconcilier celui qui le pratique avec la relaxation. Pensé pour apaiser, il se pratique très lentement, avec très peu de mouvements et principalement en position allongée, le tout pour détendre au maximum le corps.
Car si nous accumulons du stress, les fonctions essentielles sont très vite compressées par ce même stress. Détendre le corps permet alors de redonner de l’espace aux fonctions mises de côté, comme le sommeil ou la fertilité, la digestion etc.
Le Restorative Yoga n’est donc pas un traitement aux maux du corps mais une façon de reconnecter le corps à ses fonctions essentielles, de le libérer de ses troubles.
Pour cela, quelques accessoires sont utilisés (comme une brique, une couverture, une chaise) pour détendre au maximum le corps, et libérer totalement le mental.
Si le Restorative Yoga est accessible à tout le monde, quelques conditions à réunir sont nécessaires pour une bonne pratique : du silence, de l’obscurité, de la chaleur, de l’immobilité et du temps. Une bonne séance de Restorative Yoga dure environ 1h30, avec le travail de seulement trois poses pour un travail en profondeur, très lent.
Enfin, en pratiquant ce Yoga, on peut s’attendre à ce que l’immunité soit améliorée, de même que la digestion ou la pression sanguine. Des douleurs peuvent aussi être éliminées, comme les migraines ou les douleurs liées au syndrome prémenstruel. Enfin, il peut améliorer la créativité et procurer de l’apaisement. Pratiquer le Restorative Yoga, c’est finalement réparer son corps et son esprit, comme l’indique son nom.

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :