Tiffany & CO. fait don d’un million de dollars pour lutter contre le Covid-19

Le joaillier de bijoux précieux s’engage à son tour dans la lutte contre le coronavirus en débloquant 1 million de dollars.  

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. |

La Fondation Tiffany & Co, habituellement tournée vers la protection environnementale et la conservation des milieux terrestres et marins,  change de fusil d’épaule le temps de cette crise sanitaire pour venir en aide dans la lutte contre le coronavirus. Elle participe donc à l’entraide, tout comme d’autres grandes maisons telles que Dolce & Gabbana, Chanel, Balenciaga ou Saint Laurent dont ont besoin les autorités sanitaires pour survivre à cette crise.

Ainsi, la fondation, établie en 2000, vient d’annoncer qu’elle allait débloquer un total de 1 million de dollars pour marquer son engagement. 750.000 dollars seront destinés au Fonds de Riposte à la COVID-19 de l’Organisation mondiale de la Santé, qui opère sous la houlette des Nations Unies, et 250.000 dollars iront au Fonds de réponse et d’impact à la COVID-19 de la ville de New York, là où siège le cœur historique de la maison Tiffany. 

«Nous sommes fiers de soutenir des organismes qui fournissent un soutien immédiat aux communautés touchées, y compris dans notre ville de New York », a fait savoir dans un communiqué  Anisa Kamadoli Costa, Présidente de la Fondation Tiffany & Co. 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

An update on COVID-19. #TiffanyAndCo #StrongerTogether

Une publication partagée par Tiffany & Co. (@tiffanyandco) le

 

Deux fonds d'aide

La somme allouée à l’OMS permettra principalement l’envoi d’équipements indispensables aux personnels de santé qui opèrent en première ligne, aux pays de suivre et de diagnostiquer la maladie, mais aussi de permettre le développement de vaccins et de traitements pour sauver des vies.

Quant au second don à la ville de New York, il est surtout destiné à soutenir les entreprises qui traversent de grandes difficultés économiques. Les fonds sont distribués de toute urgence aux quartiers de la ville où les besoins sont les plus conséquents, assurant une large couverture des cinq districts. La priorité́ est accordée aux organismes à but non lucratif qui répondent aux besoins essentiels en soins de santé et alimentation, tout en soutenant une palette plus large d’organismes sociaux, artistiques et culturels, essentiels au tissu communautaire de la ville.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :