Les Belges sont les plus grands consommateurs de cava au monde

Les Belges sont de plus en plus séduits par le cava, un vin mousseux et pétillant produit en Espagne. La preuve, ils détiennent la plus grande consommation par habitant au monde. Comment expliquer ce succès pour cette boisson ?

Par Audrey Morard. Crédit photo : Unsplash/Maria Petersson |

22 millions de bouteilles consommées par an

Les Belges aiment la bière, c'est un fait. Mais si l'on en croit les résultats d'un récent classement, une autre boisson alcoolisée serait particulièrement convoitée dans le pays. Ce breuvage en question est le cava. Et pour cause, 22 millions de bouteilles sont consommées chaque année indique un communiqué de presse de Vallformosa, producteur de vin et de vin mousseux. Les Belges devancent les Allemands et les Espagnols. 

Pour aller plus loin dans les résultats, on apprend que c'est exactement 1,85 bouteille de cava qui est ouverte par habitant chaque année. Converti, cela signifie que 60 verres de cava sont consommés en Belgique chaque minute. Il y a quinze ans, seules 10 millions de bouteilles de cava étaient écoulées chaque année dans notre pays.

Sanzarù : ce resto bien connu sera-t-il le nouvel étoilé belge ?

Pourquoi le cava séduit-il autant ? 

Le Cava est une boisson venue tout droit d'Espagne. La production de ce vin mousseux a essentiellement lieu à Sant Sadurni d'Anoia et d'autres villages dans les environs de Barcelone. La boisson se décline en différents cépages comme l'indique Testachat sur son site interne. Chacun a ses propres subtilités : "Le macabeo apporte surtout la fraîcheur et le fruité. Le parellada donne par contre de la minéralité et beaucoup de notes florales. Le xarel-lo, quant à lui, donne au cava toute sa force et sa rondeur". Il faut compter au minimum neuf mois de maturation pour un cava. 

Il n'est pas si étonnant de voir les Belges arriver en tête des plus grands consommateurs de cava au monde. Nous vous révélions dans un article que cette boisson était déjà bien installée en Flandre et qu'elle continue de progresser en Wallonie. Le cava peut convenir à tous les palais avec des versions brutes ou au contraire plus douces. Il a l'avantage de se consommer en toute occasion. De plus, il constitue un parfait substitut au champagne qui affiche au passage un prix plus élevé. Le cava se révèle être une option intéressante pour les personnes à la recherche d'une belle bouteille avec un bon rapport qualité/prix. Une étude menée en 2019 révélait d'ailleurs que les Belges consommaient deux fois plus de cava que de champagne. Le cava arrivera-t-il cependant à devancer la bière dans le coeur des Belges ? Rien n'est moins sûr.

Ne manquez plus aucune actualité lifestyle sur sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à nos newsletters thématiques en cliquant ici.