Les quinze sites classés au Patrimoine mondial de l’Unesco en Belgique

Depuis lundi, la Belgique compte un nouveau site classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit de l'ancienne colonie de vagabonds Wortel-Kolonie. L’occasion de revenir sur les quinze biens belges inscrits sur cette fameuse liste.

PAR MARGAU GONZALEZ. CRÉDIT PHOTO : D.R. |

1. Les Béguinages flamands (1998)

Les béguinages flamands sont une série de 13 sites situés dans la région des Flandres. Les béguines étaient des femmes généralement célibataires ou veuves ayant fait vœu de servir Dieu sans se retirer du monde. Au XIIIe siècle, elles ont fondé les béguinages, des ensembles communautaires cloîtrés destinés à satisfaire leurs besoins spirituels et matériels. Ces espaces étaient construits dans des styles spécifiques à la région culturelle flamande.

 

2. La Grand-Place de Bruxelles (1998)

La Grand-Place de Bruxelles est un ensemble homogène de bâtiments publics et privés, datant principalement de la fin du XVIIe siècle. Joyau d’architecture, elle s’impose comme un exemple réussi du mélange éclectique des styles architecturaux et artistiques de la culture occidentale, illustrant la vitalité de cet important centre politique et commercial.

 

3. Les quatre ascenseurs du canal du Centre et leur site, La Louvière et Le Roeulx (1998)

Les quatre ascenseurs hydrauliques pour bateaux sont regroupés sur un court segment de l’historique canal du Centre. Leur rôle : remplacer plusieurs écluses. Des huit ascenseurs hydrauliques à bateaux édifiés à cette époque et au début du XXe siècle, les quatre ascenseurs du canal du Centre sont les seuls au monde subsistant dans leur état originel de fonctionnement et toujours en cours d’utilisation.

 

4. Les Beffrois de Belgique et de France (1999)

Tours élevées érigées au cœur de l’espace urbain, dominant le plus souvent la place principale, les beffrois sont des éléments essentiels dans l’organisation et la représentation des villes auxquelles ils appartiennent. Élément symbolique, le beffroi matérialise, au cœur de l’espace urbain, la naissance du pouvoir municipal au Moyen Âge. Le site comprend 33 beffrois situés en Belgique (26 en Flandre et 7 en Wallonie) et 23 beffrois situés dans le nord de la France.

 

5. Le centre historique de Bruges (2000)

À l’époque médiévale, Bruges était connue comme la métropole commerciale au cœur de ce qui est aujourd’hui l’Europe. Le centre historique de la ville est ainsi un remarquable exemple de complexité architecturale illustrant les étapes significatives de l’histoire commerciale et culturelle en ces temps.

 

6. La cathédrale Notre-Dame de Tournai (2000)

Édifiée dans la première moitié du XIIe siècle, la cathédrale de Tournai se distingue par une nef romane d'une ampleur exceptionnelle, par la grande richesse sculpturale de ses chapiteaux et par un transept chargé de cinq tours caractéristiques de l'art gothique. Reconstruit au XIIIe siècle, le chœur est lui aussi de style gothique.

0 rgba(0,0,0,0.5),0 1px 10px 0 rgba(0,0,0,0.15); margin: 1px; max-width:540px; min-width:326px; padding:0; width:99.375%; width:-webkit-calc(100% - 2px); width:calc(100% - 2px);">

 

7. Les habitations majeures de l'architecte Victor Horta (2000)

Les quatre habitations majeures – l'Hôtel Tassel, l'Hôtel Solvay, l'Hôtel van Eetvelde et la maison et l'atelier de Horta – ont été conçues par l'architecte Victor Horta, l’un des initiateurs de l'Art nouveau. Situées à Bruxelles, elles font partie des œuvres d'architecture novatrices les plus remarquables de la fin du XIXe siècle. La révolution stylistique qu'illustrent ces œuvres se caractérise notamment par le plan ouvert et la diffusion de la lumière.

 

8. Les minières néolithiques de silex de Spiennes (2000)

Les minières néolithiques de silex de Spiennes se situent sur deux plateaux crayeux, au sud-est de la ville de Mons. Elles occupent une zone essentiellement destinée à l’agriculture. En sous-sol, le site est un immense réseau de galeries reliées à la surface par des puits verticaux, creusés par les populations du Néolithique. Ces mines sont les centres d’extraction minière les plus vastes et parmi les plus anciens d’Europe du Nord Ouest.

 

9. Le complexe Maison-Ateliers-Musée Plantin-Moretus (2005)

Le complexe Maison-Ateliers-Musée Plantin-Moretus est l’unique atelier d’imprimerie/maison d’édition datant de la Renaissance et de l’époque baroque existant encore à ce jour. Situé à Anvers qui fut, avec Paris et Venise, l’une des trois plus importantes villes des débuts de l’imprimerie en Europe, il est associé à l’histoire de l’invention et de la dissémination de la typographie.

 

10. Le Palais Stoclet (2009)

Le palais Stoclet a été conçu et réalisé à Bruxelles de 1905 à 1911, par l’un des fondateurs du mouvement de la Sécession viennoise. Dès sa création, le palais apparaît comme l’une des réalisations les plus abouties et les plus emblématiques de ce mouvement artistique, caractéristique des recherches esthétiques et du renouveau de l’architecture et de la décoration en Occident, au début du XXe siècle. Il abrite notamment des œuvres de Koloman Moser et de Gustav Klimt.

 

11. Les sites miniers majeurs de Wallonie (2012)

Les sites du Grand-Hornu, de Bois-du-Luc, de Bois du Cazier et de Blegny-Mine représentent les lieux les mieux conservés de l’exploitation charbonnière en Belgique, du début du XIXe siècle à la seconde moitié du XXe siècle. Les quatre sites de ce bien s’étendent sur une bande de 170 km de long et de 3 à 15 km de large, qui traverse la Belgique d’Ouest en Est.

 

12. L’Œuvre architecturale de Le Corbusier  (2016)

Choisis parmi l’œuvre de l’architecte Le Corbusier, les 17 sites composant ce bien sont répartis sur sept pays et témoignent de l’invention d’un nouveau langage architectural en rupture avec le passé. Parmi eux, on retrouve Le Complexe du Capitole à Chandigarh (Inde), le Musée national des Beaux-arts de l’Occident à Tokyo (Japon), la Maison du Docteur Curutchet à La Plata (Argentine), l’Unité d’habitation de Marseille (France), ou encore la maison Guiette à Anvers.

 

13. Les grandes villes d’eaux d’Europe (2021)

Le site transnational des grandes villes d’eaux d’Europe comprend 11 villes situées dans sept pays européens : Bad Ems, Baden-Baden, Bad Kissingen (Allemagne), Baden bei Wien (Autriche), Spa (Belgique), Vichy (France), Montecatini Terme (Italie), Ville de Bath (Royaume-Uni) et Franzensbad, Karlovy Vary, Marienbad (Tchéquie). Toutes se sont développées autour de sources d’eau minérale naturelles. Elles témoignent de la culture thermale européenne internationale qui s’est développée du début du XVIIIe siècle aux années 1930.

 

14. Les colonies de bienfaisance (2021)

Ce site comprend quatre colonies : une située en Belgique (Wortel) et trois autres aux Pays-Bas. Les petites exploitations agricoles des colonies ne rapportant pas assez, La Société de Bienfaisance chercha d’autres sources de revenus. Elle installa donc des orphelins, des mendiants et des vagabonds dans des structures dotées de grands dortoirs et des fermes pour les faire travailler sous la surveillance de gardiens.

 

15. Les forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe (2007, 2011, 2017, 2021)

Le site comprend 94 éléments répartis dans 18 pays. Le bien étendu est un exemple exceptionnel de forêts tempérées complexes relativement non perturbées et illustre une large palette de schémas et processus écologiques complets de peuplements purs et mixtes de hêtres européens dans des gradients environnementaux divers. En Belgique, c’est la forêt de Soignes qui est gradée.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.