Pentecôte : partir en long week-end est-il plus bénéfique que de prendre de longues vacances ?

Ce week-end de la Pentecôte nous donne l'occasion de profiter d'un petit jour de congé supplémentaire. Mais en tirons-nous vraiment des bénéfices pour notre bien-être ? Eléments de réponse. 

Par Audrey Morard. Crédit photo : Unsplash/Jeremy Bishop |

Grasse mat' ou pas grasse mat' ? 

Il y a trois ans, une étude américaine s'était intéressée au sujet en tirant la conclusion suivante : des congés de trois jours apportaient "des avantages significatifs tout au long de l'année plutôt que des vacances plus longues". Le quotidien français Ouest-France a interrogé Damien Davenne, un chronobiologiste au sein de l'unité COMETE du laboratoire Inserm à l’université de Caen, pour déterminer si cette affirmation est vraie. Selon le spécialiste, un élément est particulièrement à respecter pour se sentir aussi reposé après trois jours comme après 15. 

Il faudrait avant tout être attentif à notre sommeil. Nous sommes tenté de faire une bonne grasse matinée pendant ces quelques jours de congé. Bonne idée ? Pas vraiment... En réalité, il est essentiel de garder un rythme durant cette courte période. Damien Davenne explique que la grasse mat' vient "désynchroniser les rythmes de sommeil. Idéalement, il faudrait se lever à la même heure que durant la semaine et essayer de se coucher plus tôt que d’habitude si l’on veut vraiment récupérer. Un week-end de trois jours pour faire une nuit blanche, ça va empirer les choses". Même s'il est tentant de dormir plus longtemps, la grasse mat' ne serait en réalité pas si avantageuse que cela comme nous vous en parlions plus longuemment dans cet article

Vous avez envie de vous dépenser pendant la Pentecôte ? Voici 7 activités physiques pour se bouger sans se ruiner :

Favoriser des activités et lieux de détente

Pour tirer tous les bénéfices d'un week-end de trois jours, il est également recommandé d'entreprendre des activités favorisant la détente et évitant la stimulation. De même, favorisez davantage des lieux de quiétude. Le média Slate relayait les propos de scientiques intérrogés par le média Newsweek. Ils déclairaient : "Choisissez un environnement qui vous éloigne de votre routine habituelle et de vos responsabilités, évitez les paramètres qui semblent créateurs de tensions, comme les embouteillages et les horaires serrés. Privilégiez des activités de détente pour recharger vos batteries et surtout, limitez au maximum les activités qui vous rappellent votre travail, comme conduire ou utiliser un ordinateur". Plus vous serez relâché, plus vous vous sentirez reposé, y compris sur une période de seulement trois jours. 

Une étude menée en 2023 par des chercheurs de l'Université d’Australie-Méridionale (UniSA) avait démontré qu'un week-end de trois jours était suffisant pour apporter des bienfaits mentaux et physiques. Carol Maher, l'autrice principale de l'étude, détaillait : "Les personnes qui ont une courte pause, comme un week-end de trois jours, développent des habitudes de vie plus saines. Sans surprise, les salariés signalent moins de stress, d'épuisement professionnel, de fatigue, ainsi qu'une meilleure santé mentale et un meilleur équilibre travail/vie personnelle. Cette pause de trois jours peut avoir des effets durables au-delà des vacances elles-mêmes". La même étude précisait que les effets étaient encore plus significatifs au bout de quatre jours. Vous l'aurez compris, un week-end de trois jours nous apporte du bien, mais sous certaines conditions.

Si vous ne savez pas encore où vous rendre pour ce long week-end de la Pentecôte, de chouettes endroits proches de chez nous méritent le coup d'oeil comme ce village aux allures de LEGO aux Pays-Bas, ce parc national belge qui nous donne l'impression d'être en Suède ou encore cette ville à 2h30 de Bruxelles considérée comme la moins bruyante d'Europe

Ne manquez plus aucune actualité lifestyle sur sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à nos newsletters thématiques en cliquant ici.