8 robes mythiques de Catherine Deneuve à s'offrir

Catherine Deneuve l’avait annoncé : elle se sépare d’une partie de sa garde-robe. Au total, 300 pièces signées Yves-Saint Laurent seront mises en vente dès ce 24 janvier. Zoom sur quelques-unes de ces créations aussi iconiques que raffinées.

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. / Christies.com |

Les amoureux du cinéma et de la mode le savent déjà depuis plusieurs jours : Catherine Deneuve va mettre en vente des centaines de pièces essentiellement de haute-couture, puisqu’il s’agira de vêtements signés Yves-Saint-Laurent. Manteaux, tailleurs, robes, accessoires, etc. Tout était jusqu’ici conservé dans sa demeure en Normandie, mise en vente en 2018.  La vente aux enchères de ses vêtements aura lieu ce 24 janvier chez Christie’s à Paris, et une seconde partie sera disponible en ligne jusqu’au 30 janvier. Une vente d’exception qui fait de cet événement un moment très attendu dans le monde de la mode tant l’histoire de la star française se traduit au travers de ses différentes pièces phares. En attendant, voici quelques-unes de ces créations de plus près.

1. Robe d'hôtesse de taffetas framboise (1965)

Prémices de l'aventure Rive Gauche, la "Boutique Yves Saint Laurent", située dans la maison de Haute Couture rue Spontini, proposait dès 1965, un ensemble de pièces allant du jour au soir, proche du prêt-à-porter: une taille à ajuster, un ourlet à régler et la cliente pouvait ainsi s'emparer sans attendre du style Saint Laurent.Celle-ci est estimée entre 800 et 1200 €.

2. Robe courte à franges entièrement brodée de perles et cristal (1969)

Catherine Deneuve l’a portée lors d’une rencontre avec Alfred Hitchcock en 1969 en compagnie de Philippe Noiret et François Truffaut. Elle est estimée entre 3.000 et 5.000 euros.

3. Robe longue de mousseline de soie imprimée en mauve et vert et boa en plumes d’autruche (1974)

Cette robe a été portée par Mademoiselle Deneuve lors du 41e Gala de l'union des artistes où elle s'est rendue en compagnie de Marcello Mastroianni le 22 juin 1974 au Cirque d'hiver à Paris. Elle est estimée entre 2.000 et 3.000 €.

4. Smoking pantalon en grain de poudre noir et passementeries et T-shirt brodé (1982)

Ce smoking, réalisé spécialement pour elle, a été porté aux 20 ans de la maison Saint Laurent au Lido le 28 janvier 1982. Il est estimé entre 1.000 € et 2.000€.

5. Robe asymétrique en mousseline de soir fuchsia (1988)

Cette robe a été portée lors du gala au profit de la fondation Alzheimer Rita Hayworth le 16 mai 1988 à l'hôtel Waldorf à New York. Elle est estimée entre 1.000 et 2.000 €.

6. Tailleur de soir de gazar imprimé bougainvillée de chez Abraham (1989)

L'ensemble jupe longue a été porté par Mademoiselle Deneuve à la soirée Sinatra à Paris le 25 avril 1989 puis à la cérémonie des Golden globes en 1993 où le film Indochine de Régis Wargnier reçut le prix du meilleur film étranger. Elle l'a porté également au Festival de Cannes en mai 1994. Elle est estimée entre 1.000 et 2.000 €.

7. Smoking trois-pièces de lainage blanc (1994)

Exit les sempiternelles robes longues insupportables à enfiler : le smoking est la nouvelle tenue de soirée. La première à l'arborer est Catherine Deneuve, en 1967.

En 1994, Catherine Deneuve enfilera ce smoking à l’occasion de la 19e nuit des Césars et au Frankfurter Opernball en 1998 avec Gérard Depardieu. Elle l'a aussi porté au 57e gala des Golden Globes Awards le 23 janvier 2000 à Beverly Hills où elle accompagnait Régis Wargnier venu présenter son film Est-Ouest nommé dans la catégorie meilleur film étranger. Aujourd’hui, ce smoking est estimé entre 800 et 1200 €.

8. Robe du soir bustier en crêpe de soie indigo (2002)

Catherine Deneuve portait cette robe le 19 septembre 2002 lors du Festival du film de Marrakech. Ce modèle est issu du tout dernier défilé Haute Couture Yves Saint Laurent le 22 janvier 2002 à Beaubourg. Une robe dont la valeur est estimée entre 1.000 et 2.000 €.
 

Pour découvrir toutes les pièces qui seront mises en vente, rendez-vous dans le dressing de Catherine Deneuve ici.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :