PARTENAIRE | ENGIE

Diminuer votre consommation énergétique ? 3, 2, 1, Go !

Tout le monde veut consommer moins d’énergie à la maison… sans perdre en confort. Et c’est légitime ! La motivation première est souvent financière, mais si on peut au passage prendre soin de la planète, encore mieux. Reste une question centrale : par où commencer le « chantier » ?

La bonne nouvelle ? Vous pouvez agir progressivement et à plusieurs « étages » pour maîtriser votre usage énergétique. La première étape consiste à changer (un peu) certaines pratiques plus énergivores… Et pour cause, l’énergie la moins chère est celle que vous n’utilisez pas !

Adopter un max d’écogestes

Certaines habitudes du quotidien, voilà la clé numéro un, car elles peuvent faire la différence sur votre facture. Vous ne laissez plus jamais une lumière allumée dans une pièce vide ? Vous avez déjà mis du LED partout pour consommer jusqu’à 90 % en moins d’énergie ? Excellentes initiatives, mais pourquoi votre télévision reste-t-elle encore « branchée » en permanence ? Même en veille, le poste consomme en cachette, tout comme vos chargeurs et plein d’autres appareils. Cette consommation « fantôme » peut couter jusqu’à 120 euros par an, en fonction du nombre d’appareils. Côté électros, même combat : un meilleur usage du four, du frigo ou du lave-linge rime avec économies. Vous devez en changer ? Pas d’hésitation, foncez sur les modèles au label énergétique A ou B.

Améliorer l’isolation

Près de la moitié de votre budget énergétique passe en chauffage et en eau chaude. Bien isoler votre logement est donc capital pour éviter les déperditions de chaleur et faire des économies. Du toit aux châssis, en passant par les murs, la cave et le grenier, vous pouvez agir « partout » pour améliorer la performance énergétique… Reste qu’une bonne isolation signifie travaux, plus ou moins importants. Tout dépend donc de l’état actuel de la maison, de vos envies de rénovation et de vos finances. Ce n’est pas le moment ? Concentrez-vous alors sur le système de chauffage. Un « simple » entretien régulier permet d’économiser 10 % sur votre consommation. Mais à y regarder de plus près, votre chaudière tient-elle encore la route ?

Évaluer l’état de la chaudière

Votre chaudière a plus d’une dizaine d’années ? Le moment est venu de la remplacer, sans hésiter. Elle est moins efficace, mais en plus, elle risque de vous lâcher en plein hiver. Un nouveau modèle plus moderne et performant vous fait gagner immédiatement 30 % sur vos dépenses de chauffage. Vous hésitez entre les différents systèmes sur le marché ? Sachez que la pompe à chaleur est une bonne idée, mais surtout pour les nouvelles constructions et les logements hautement isolés. Si ce n’est pas le cas ? La chaudière à condensation au gaz reste certainement la meilleure option, tant sur le plan financier qu’écologique.

Installer des panneaux solaires (et une batterie)

Un investissement malin, à la fois pour la planète et votre portefeuille, puisque vous réduisez votre dépendance au réseau. Grâce aux rayons du soleil, vos panneaux photovoltaïques produisent votre propre électricité verte et gratuite… En Flandre et à Bruxelles, la batterie domestique est aussi un excellent choix pour augmenter votre autoconsommation électrique, puisqu’elle vous permet de stocker votre production, jusqu’au moment où vous en avez besoin !

 

Pour un max d’économies et une vraie contributions à la neutralité carbone, retrouvez encore plus d’infos et de conseils sur engie.be/okgo. Prêts ? OK GO !