5 séries à regarder pendant le blocus sans culpabiliser

Le blocus est lancé ! Pour tous les étudiants, c’est toujours un moment compliqué à passer. Alors pour se détendre, voici une sélection de séries à regarder pour des pauses bien méritées.

Par Anissa Hezzaz. Photos : Pexels. / D.R. |

Le moment que les étudiants craignent le plus a commencé : le blocus, période durant laquelle les plus acharnés mettront leur vie entre parenthèses pour tenter d’assimiler au mieux toutes les matières, et les autres essayeront de rattraper le retard accumulé tout au long de l’année. Peu importe l’étudiant qui sommeille en nous, nos vacances de Noël seront rythmées par les pages de nos syllabi tournées. Pour se relaxer et nous aider à réviser, on s’octroie l’un ou l’autre épisode de notre série préférée. Voici notre sélection de séries à regarder pendant nos pauses blocus sans culpabiliser.

1. On My Block

    L’histoire de quatre ados de quartier difficile de Los Angeles mis à l’épreuve lors de leur arrivée au lycée qui nous fait sourire. Une série pleine d’humour qui nous fera décompresser un bon coup lors de nos pauses blocus sans nous faire perdre trop de temps. La première saison de dix épisodes d’une trentaine de minutes est disponible sur Netflix.

    2. Mindhunter

    Deux agents du FBI imaginent une enquête aux méthodes révolutionnaires en s’intéressant à la criminologie et à la psychologie du meurtre pour obtenir des réponses. Dix épisodes d’une heure à l’intrigue très prenante et qui devraient inspirer les étudiants en psycho en pleine révision. Attention toutefois à ne pas être trop « pris » pas l’histoire pour ne pas enchaîner les épisodes…et puisque ça arrivera très certainement, dites-vous qu’il n’y a qu’une seule saison (déculpabilisation !).

    3. Easy

    Easy est un peu traité à la manière de Black Mirror, les technologies perverses en moins (quoique !). Ici, on tente de dresser un portrait de la société dans laquelle on vit, en faisant émerger une intrique tantôt sur la tendance au véganisme, tantôt sur cette génération d’autocentrés qui ne pensent qu’à se prendre en selfie.  Bref une série de huit histoires de trente minutes maximum qui mêle maladresse, tension et passion des relations humaines. Parfait pour le cours de socio, non ?

    4. American Vandal

    Tout part de graffitis en forme de pénis sur les véhicules d’un parking de lycée qui mettront Dylan Maxwell, l’un des étudiants de ce lycée , dans une situation douteuse. Heureusement pour lui, Peter est bien décidé à prouver qu’il n’est pas le coupable et va tout faire pour découvrir la vérité. Une intrigue dont on n’attend pas grand-chose, mais qui finira pourtant au fil des épisodes par nous bluffer, pour tant que l’on soit adepte du second degré. Une fiction réaliste au ton sarcastique qui aura le don de nous détendre durant le blocus.

    5. The End of the F***ing World

    James et Alyssa, deux ados mal dans leur peau, partent en roadtrip. Un roadtrip qui n’a pas l’intention de nous faire rêver puisqu’ici, les deux ados sont de grands psychopathes qui n’ont pour seul but de se détruire mutuellement. Une série dramatique et sordide qui est presque dérangeante à voir, mais qui reste attachante. Pourquoi on la regarde en blocus ? Parce qu’il n’y a pour l’instant qu’une seule saison de 8 épisodes de 20 minutes. Bref, le format idéal quand on doit retourner à nos syllabi...

    Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

    Lire aussi :