Comment faire tenir son bronzage jusqu’en automne ?

Tant d’efforts fournis durant l’été pour obtenir ce beau teint bronzé et lumineux, pour tout perdre dès le mois de septembre ? Non bien-sûr !

Par Elisa Dell'Aiera. Photo PIXABAY |

Le soleil est de sortie, c’est la période de l’année que l’on attend le plus. On a maintenant fait la crêpe sur la plage ou dans son jardin des heures durant avec le bon SPF pour un brun progressif et sans danger, tout cela dans le seul but d’avoir bonne mine. Malheureusement, ça ne dure jamais longtemps. Souvent deux semaines après notre retour de vacances, on passe en mode fromage blanc. Il est temps de lever le secret sur les astuces qui vous permettrons de tenir votre bronzage jusqu’en automne, au minimum !

1.    Préparez votre peau

Avant de partir en vacances, il est important de bien préparer votre peau au soleil. Dans un premier temps, usez de gommages ! Faites peau neuve pour ne pas bronzer sur vos peaux mortes, qui finiront par tomber et faire des trous à votre teint. Dans un second temps, nous vous conseillons de continuer cette pratique tout le long de vos vacances. Un gommage à grins fins une fois par semaine rendra votre peau plus lumineuse. Pour un toucher ultra doux, vous pouvez faire votre propre gommage économique, écologique et naturel à base d’huile d’olive, de miel et de marc de café. Sa texture plus fine lui donne l’avantage d’aller en profondeur dans les couches de la peau et procure une sensation de confort.

 

2.    Stimulez votre mélanine

En faisant une cure à la carotte par exemple. Vous pouvez trouver des gellules en pharmacie ou faire des smoothies à boire tous les matins. Avec la pulpe, vous pouvez également faire des masques bios. Mélangez dans une tasse la pulpe de carotte, une cuillère à café de miel et de farine jusqu’à obtenir une pâte homogène. Laissez poser 10 minutes avant de rincer et le tour est joué. Riche en bêta-carotène , vitamines (A, B, C, E et K), potassium, calcium et magnésium, la carotte diminue les risques de coups de soleil, d'allergies et prolonge l'effet halé.

 

3.    S’hydrater, c’est la clé

Que ce soit avant, pendant ou après, la clé d’un bronzage qui ne pèle pas, c’est l’hydratation ! De l’intérieur comme de l’extérieur le soleil assèche. Buvez de l’eau en quantité et appliquez une lotion après-solaire sur votre peau chaque soir avant de dormir, au minimum. C’est le moment le plus propice pour appliquer votre crème car les cellules se regénèrent mieux la nuit.

 

4.    Protégez-vous

Peu importe la couche de baume après-solaire que vous appliquerez sur vos coups de soleil, elles ne traitent pas en profondeur les cellules endommagées. Il faut donc à tout pris les éviter au risque d’avoir la peau qui pêle. Pour un bronzage tenace, protégez votre peau avec une crème solaire et exposez-vous de manière progressive. Si la texture de la crème vous dérange, il existe des protections solaires au toucher sec. Il est conseillé de s’exposer une demi-heure par jour. C’est assez long pour permettre à votre corps de sécréter la vitamine D dont il a besoin sans risquer les conséquences néfastes pour la peau. À savoir : coups de soleil, vieilissement prématuré, risque de cancer. Aussi, évitez la séance de bronzage entre 12 et 15h, ce sont les heures les plus dangereuses !

 

5.    Évitez le chlore et le savon en quantité

Privilégiez votre séance UV après votre plongeon dans la piscine. Le chlore chimique, est assez irritant pour la peau, vous risquez donc de perdre votre bronzage si vous y restez trop longtemps. Le mieux est de désinfecter votre piscine au sel, non seulement car c’est beaucoup moins agressif, mais c’est aussi beaucoup plus naturel ! Même chose pour votre gel douche : ses composants sont aggressifs et sèchent la peau. Optez pour une huile de douche hydratante ou lavez vous le plus possible à l’eau claire.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :