La vitamine D protège l'immunité, où peut-on en trouver?

La vitamine D protègerait singulièrement notre organisme. Elle booste l'immunité et son efficacité a été démontrée pour lutter contre les virus hivernaux. Comment faire pour en consommer de manière optimale dans notre alimentation?

Ingrid Van Langhendonck, Photos Unsplash |

Une vitamine bienfaisante

Souvent appelée vitamine du soleil car le corps en produit naturellement quand il est exposé aux rayons solaires, la vitamine D joue un rôle important dans notre santé. Elle permet une meilleure absorption du calcium dans les intestins, elle intervient dans la minéralisation des os et des articulations, ainsi que sur la tonicité musculaire. Enfin, elle aurait une action de réparation de l'ADN et contribuerait à diminuer l'ostéoporose, sans compter ses effets boosteurs d'immunité. Or, une carence en vitamine D est plus que courante sous nos climats plombés où l'exposition solaire est un véritable challenge d'octobre à mars.

Laissez entrer le soleil

C'est en effet au niveau de la peau que cela se passe: les rayons ultraviolets B permettent au corps de synthétiser la vitamine D3. On dit qu'il suffit de 12 minutes par jour d'exposition directe aux rayons du soleil pour produire de la vitamine D en suffisance. Or dans nos pays au climat tempéré, en hiver, cette pratique est rarissime, voire impossible. Le manque de lumière atteint notre moral, mais le manque de rayonnement solaire affaiblirait aussi notre santé. Il est donc question de combler ce manque en vitamine D afin de mieux affronter les maladies et les virus de l'hiver.

 

 

Les aliments qui sauvent

Il est possible de combler ce manque de vitamine D en adaptant son régime en hiver. Au siècle passé, une cuillière d'huile de foie de morue était administrée aux enfants dans les campagnes, mais cette option est fort peu appétissante. D'autant que vous trouvez de la vitamine D dans toute une série de poissons gras: le saumon, le thon, les anchois, sardines et harengs, mais aussi le fletan. Les champignons, les oeufs, la coppa, les rognons de boeuf et le beurre en contiennent également mais dans une moindre mesure. Une astuce: n'hésitez pas à cuisiner à la graisse de canard en hiver, elle en contient également.

Une petite cure

Envie de doser avec précision? Besoin d'être sûr d'avoir votre dose quotidienne de vitamine D, il existe évidemment des cures adaptées disponibles en pharmacie ou dans les épiceries bio. Ainsi, il suffirait d'une gélule par jour, que l'on prend tout l'hiver pour une dose quotidienne de vitamine D. Par ailleurs, la plupart des cures de vitamines que l'on prend en hiver en contiennent. Demandez conseil à votre pharmacien, il vous aidera à trouver quelle est la cure qui vous conviendra en fonction de vos attentes et de vos besoins.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.