Le moustique, ennemi n°1 de notre sommeil

Si vous vous réjouissiez de l’arrivée de l’été, vous aviez sans doute oublié un petit détail…car été rime aussi avec retour des moustiques et évidemment des piqûres qui vont avec. Si vous détestiez déjà ces petites bêtes, une étude révèle que les moustiques seraient le plus grand perturbateur de notre sommeil.

Par Anissa Hezzaz. Photos : Alexandra Gorn on Unsplash. |

Chaque année à la même période de l’année, nous devenons la cible préférée des moustiques. D’ailleurs, selon un rapport réalisé auprès de 1.000 Belges de 18 à 34 ans, par Vapona, le spécialiste antimoustique, 9 Belges sur 10 sont piqués régulièrement par ces petites bêtes, qui ont souvent le don de se manifester en bourdonnant dans nos oreilles au moment où nous nous endormons, histoire de jouer avec nos nerfs et de nous empêcher de dormir…

Si l’on savait déjà que ces bestioles étaient des plus irritantes, les résultats de ce rapport nous confirment même que les moustiques sont les perturbateurs numéro un du sommeil pour 63 % des Belges, devant même le ronflement (38 %) ou encore des voisins bruyants (37%). D’ailleurs, 1 Belge sur 5 perdrait au moins une heure de sommeil quand il y a un moustique dans sa chambre.

Si vous êtes enclins aux insomnies, vous serez donc bien plus vite perturbés et énervés par le vrombissement d’un moustique qui passe au-dessus de vous que par le ronflement sourd de votre partenaire dans votre oreille.

Et si vous habitez en ville, sachez que les moustiques vous adoreront d’autant plus, car à en croire les résultats de l’étude, les citadins seraient des proies plus faciles pour les moustiques, qui sont piqués près de 40 % de plus que ceux qui habitent en terrains ruraux. Dans l’ordre, vous serez plus vite piqués à Bruxelles que dans d’autres grandes villes comme Anvers, Gand, Liège et enfin Charleroi.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :